CLAP DE FIN POUR POPO LA RALEUSE

20 ans... que Pauline Delon écume tous les parquets du Gard, de France et de Navarre...et du Danemark, et oui!!! 20 ans et ce 25 avril ou elle a annoncé qu'elle mettait un terme à sa jolie carrière en N1 et en D2. Une décision pas facile a prendre pour cette femme de 30 ans qui aurait peut être pu jouer encore quelques années mais qui déborde de projets. Pauline Delon c’est un peu l’âme du vestiaire du Bouillargues Handball Nîmes Métropole. Pour sa coéquipière Estrella Piq « Pauline on l’appelle popo ! C’est notre meilleure buteuse au jeu des poteaux .. là DJ du vestiaire ., celle qui ne sait pas prendre d’intervalle sans plonger .. et l’une des capitaines pour les soirées ! ».  Le coronavirus lui a empêché de finir par la grande porte, elle terminera sur des playoffs. On a vu pire comme fin... En attendant, elle se livre au jeu de l'interview fin de carrière.
JS30: Ton parcours, tes clubs ? 
PD: J’ai commencé à l’âge de 10 ans au Handball Cercle Nîmes, à la fin du centre de formation j’ai eu envie de prendre l’air et j’ai profité d’une bourse Erasmus que j’avais obtenu pour mes études pour aller jouer dans LE pays de référence du handball : le Danemark. A mon retour 1 an après j’ai rejoins Bouillargues et j’y suis restée jusqu’à la fin !
JS30: Ton plus beau souvenir de Hand ? 
PD: Le quart de finale de coupe de France dans une salle du Parnasse pleine à craquer face à la grande équipe d’Issy Paris et ses nombreuses internationales. À l’époque on était en Nationale 1, on était comme on dit les petits poucets de la coupe, il y a eu une ambiance de folie c’était incroyable !
JS30: Ton plus gros match ? 
PD: Il y a 2 ans, we de féria, dernier match de la saison, on joue notre maintien contre La Rochelle ! J’avais très peu joué sur les derniers matchs et j’étais même allée au resto le midi ce qui est d’habitude contraire à tous mes rituels 😂 mais là subitement je rentre au quart d’heure de jeu pour finir le match à 9/10 et une belle victoire à la clé !
JS30: L’équipe qui ne t’a jamais réussi ? 
PD: Plan de cuques 😂 que ce soit en équipe jeunes avec le HBCN ou après en D2 avec Bouillargues je dois pas totaliser beaucoup de victoires face à ce club !!!
JS30: La partenaire qui t’a le plus marqué ? 
PD: Oulala, je ne peux pas m’aventurer sur ce terrain là, c’est le problème de jouer avec des filles qui sont devenues des amies depuis ! Elles sont plusieurs et chacune à son histoire (je ne balancerais pas de dossiers !) mais elles se reconnaîtront 😍
JS30: Le coach qui t’a le plus marqué ? 
PD: Christophe Chagnard, je l’ai eu pendant plus de 5 ans à l’époque de Nîmes. Travail et rigueur sont les maîtres mots chez lui et sans lui je n’aurais eu le mental que j’ai aujourd’hui.
JS30: La joueuse avec qui tu aurais aimé joué ?
PD: Je dirais ma sœur, on a joué l’une contre l’autre mais jamais ensemble !
JS30: Ce que tu vas regretter du hand ? 
PD: L’ambiance des entraînements, la pression des match, les encouragements du public, et les périodes de prépa physiques, ça peut choquer mais ça construit un groupe et j’adore en chier même si je râle toujours beaucoup !
JS30: Et au contraire ce que tu ne vas pas regretter ? 
PD: Les réveils à 5h du matin, les interminables voyages en minibus à travers la France et tous les bleus sur moi !
JS30: En dernière question, que vas tu faire maintenant que ta carrière est terminée ? 
PD: Prendre un peu plus de temps pour mes proches pour commencer ! Après le sport fait partie de ma vie j’ai pas l’intention d’arrêter de me dépenser donc boxe, crossfit, trail je m’essaye un peu à tout et on verra bien !
Crédit photo: Joel Lecoeuvre Jo.L

Commentaires