CONF DE PRESSE D'UN OAC QUI A DÉCIDÉ D'ÊTRE PLUS AMBITIEUX

"La saison dernière, Canet est monté sans être la meilleure équipe mais en étant la plus régulière..." Cette phrase est revenue a plusieurs reprises hier lors de la conférence de presse de présentation de la saison prochaine de l'Olympique d'Alès. Hier sur les coups des 17h, le président Didier Bilange avait convié la presse locale avec le directeur général Philippe Mallaroni, le directeur sportif Jean Marie Pasqualetti et le coach Stéphane Saurat. Un coach qui ajoutait même "je ne connais pas une équipe qui n'attaque pas le championnat pour gagner et finir à la place la plus haute. Si vous en connaissez une, je veux bien parler à son entraîneur...". Le décor était planté. Le président Bilange prenait la parole en premier "Vous attendiez cette conférence, même si on reste à notre niveau amateur. On a beaucoup travaillé pendant ce Covid19. On est dans une dynamique insufflée par le président, par le manager général et le staff. On recherchait une certaine stabilité. On a eu pas mal de rotation avant de trouver les bonnes personnes. La formation est hyper importante car la politique d'achat de joueur est dangereuse. Mais cette année, on a décidé d'être plus ambitieux. On a beaucoup recruté. mais avec stratégie. On ne voulait pas de mercenaires. On a vendu un projet sportif. Nos recrues ne sont pas venues pour l'argent, certains ont même fait des sacrifices financiers. On a aussi travaillé a attirer des investisseurs multiples. On a pas voulu un gros sponsor unique car la conjoncture économique est difficile. On a a réussi a en attirer plusieurs petits du crû et même d'un peu plus loin (Nîmes et Montpellier). Des investisseurs privés amoureux du foot, du club et aussi du territoire. En ce qui concerne les ambitions, on est certain de rien. On espère briller en Coupe et on pense être armé pour jouer la tête du championnat. Mais on se retrouve aussi avec des faux amateurs (les réserves pro). On se prépare à jouer le haut du tableau. On est content de ce que l'on a mis en place. On va veiller à ce que ça fonctionne. On professionnalise aussi le club dans son organisation. Le but c'est un bon niveau sportif + une bonne gestion + une bonne gouvernance. On compte 500 licenciés. On veut de la performance au niveau du jeu et de la gestion humaine. Le mercato est quasi terminé (un second gardien est attendu et une dernière recrue qui seront annoncés surement lundi). On espère jouer la montée. La pression est quelque chose d'important mais il faut que ce soit une pression positive. On doit bien jouer et on sait qu'on doit gagner. En tout cas, on, s'est donné les moyens de jouer la tête du championnat"
Le manager général Philippe Mallaroni prenait alors la parole "On aborde cette saison avec humilité et avec une énorme envie. on veut développer l'attractivité territoriale avec des valeurs de combativité, d'audace et de rigueur. Il y a plein de monde qui peut se retrouver dans Alès, dans l'OAC. Il y a une belle aventure humaine. L'objectif c'est le National, à plus court terme possible. Et pour l'instant on ne regarde que nous"
C'est ensuite Stéphane Saurat  qui nous parlait un peu plus de l'effectif en lui même "Le recrutement a été fait à partir d'un constat, d'une réflexion sur la saison dernière. On a un effectif plus armé. On a réussi à garder les joueurs que l'on voulait. On souhaite jouer les premiers rôles. Et on a fait ce qui fallait pour. On avait besoin de joueur qui ont évolué en niveau National 2. Le recrutement a été fait par rapport au niveau des garçons et de leurs postes. On a envie de vivre une belle aventure humaine. La saison dernière il y a eu des manques dans l'effectif. On a voulu doubler sur certains postes, se donner plus de possibilité sur la concurrence. On a manqué de responsabilité, de caractère. Il faut des joueurs qui se sentent bien dans le club. C'est un projet dans son ensemble. Aucun joueur n'est venu s'enrichir à Alès"
Ce fut le tour de Jean Marie Pasqualetti de nous donner son regard de directeur sportif "La fin de saison a été compliqué pour superviser des joueurs donc on a travaillé avec nos réseaux et avec les agents. On a surpris quelques joueurs en les contactant très tôt. Et a partir du moment ou l'officialisation de l’arrêt du championnat a été effective, on a commencé a travailler. On a eu un peu plus de temps en raison de la crise sanitaire. On a vendu un projet, une volonté, une ambition. En terme de recrutement, on a fait ce qu'on voulait. Au total, on aura 9 recrues pour 7 non reconductions".
Le président Bilange rajoutait alors "le niveau est très homogène. L'effectif a été augmenté en quantité et en qualité. On a un effectif légèrement supérieur. Et on attend la reprise du championnat le 29 août"
C'est le coach Stéphane Saurat qui concluait la conférence en donnant l'agenda de l'équipe "Ca va être une saison particulière car les garçons ont été arrêté plus de 3 mois. C'est une situation inédite, m^me si on les accompagné durant le confinement. On a réfléchi à une reprise adaptée à cette coupure. Ce sera une reprise en deux temps. A partir du lundi 22 juin, reprise en demi groupe pendant 3 semaines avec des programmes individuels. Et a partir du 15 juillet une reprise collective. Il faut faire attentioon à ce que ça ne soit pas trop long mais progressif et adapté. On veut être prêt pour le 29 août et pour cela nous disputerons 6 matchs amicaux*"
*face à Beziers, l'AS Cannes, Aubagne, Istres, la réserve de l'OM et le FC Sète


Commentaires