JULES SALVETAT SIGNE AU RCN ET VEUT MARCHER DANS LES PAS DE REMY SON PAPA

Il est la dernière recrue du Rugby Club Nimois...avec un patronyme qui rappelle les belles années du club. Salvetat... Jules Salvetat, fils de Rémy joueur du RCN de 1989 à 1994, trois quart centre très joueur qui après 14 ans à l'AS Béziers et un an à Cognac en Fédérale1 à décidé de revenir dans le sud, la parenthèse n'aura duré qu'une saison, en rejoignant l'équipe du président Bonné. Débarrassé des blessures qui lui ont un peu pourri la vie ces deux dernières saisons, c'est hyper motivé qu'il arrive dans le Gard.
JS30: Salut Jules, peux tu te présenter rapidement stp? Quel est ton parcours jusqu’à présent?
RS: Salut, je m'appelle Jules, 24 ans. J'ai commencé le rugby à 9 ans en 2005 à Béziers dans la catégorie poussin. J'y ai fait toutes les catégories de jeunes jusqu'en espoirs et aux portes de l'équipe pro. J'ai été sélectionné de 15 à 19 ans en sélection Languedoc Roussillon niveau 3. Suite à la dernière année de centre de formation, j'ai fait un an à l'UCS, l'Union Cognac Saint Jean d'Angély. Et la je reviens dans le sud en signant à Nîmes
JS30: Content de signer au RCN?
RS: Oui très content de signer à Nîmes. Le projet est très intéressant avec une montée sur 2 ou 3 ans dans la poule Élite. C'est l'objectif premier. Et sur le long terme, le projet est de monter en pro D2. Comme je suis un compétiteur, ça me plait. je suis très très content. Ca me rapproche de tout, de la famille donc très bénéfique pour moi.
JS30: Que penses tu pouvoir apporter à l’équipe?
RS: Mon apport, ça va être un peu de fougue et si possible un peu de french flair (rires). Vu que je suis un peu foufou quand je joue, à tout moment je peux relancer de mon embut. Un peu de fougue et de folie.
JS30: La présence de Jean Michel Millet a t elle été cruciale dans ton choix?
RS: Non la présence de Jean Michel n'a pas été cruciale car à Beziers, il s'occupait des Crabos quand j'étais en espoirs. je ne l'ai pas connu en fait. C'est un homme que j'ai pu apercevoir a plusieurs reprises sur un terrain. mais avec qui je n'avais jamais parlé. C'est pas lui qui a fait que j'ai choisi de venir. Je suis plus venu par rapport à Michel Bérard qui connait mon papa parce qu'ils ont joué ensemble. C'est plus par rapport à Michel que je suis venu. Jean Michel m'a lui expliquer clairement le projet et les objectifs du club.
JS30: Salvetat, c’est un nom qui parle aux amoureux du RCN, fier de prendre la suite de ton papa?
RS: Salvetat, c'est un nom qui parle et je suis très heureux de prendre la relève, la succession. Et je ferai en sorte de bien faire les choses. Et que Salvetat en effet soit un nom qu'on associe amoureusement au Rugby Club Nîmois.


Commentaires