LE CAPITAINE DU RCN MATHIEU ROCA REVANCHARD

Quand la poule 2 de Fédérale 1, celle ou se trouve le Rugby Club Nîmois, est sortie, il m'a semblé logique de contacter Mathieu Roca l'expérimenté capitaine du RCN, passé par Aurillac et Rodez, pour savoir ce qu'il en pensait. Un message sur Messenger, un autre sur Insta, un texto à François le responsable de la comm du club et le tour est joué. Le rendez vous est calé en fin de matinée par téléphone. Un petit quart d'heure plus tard, j'ai mon article. Sans langue de bois quand on parle de la saison dernière, avec un gros gout de revanche quand on parle de celle qui arrive et une énorme envie quand on s'arrête un peu plus en détail sur la poule dans lequel est tombée, voici l'entretien que j'ai eu avec Mathieu...
JS30: Salut Mathieu, tout d'abord, on va parler de la saison dernière, une saison difficile sur tous les plans?
MR: Salut, oui c'est vrai, ça a été une saison difficile pour plusieurs raisons. mais d'un autre côté, c'est dans la difficulté qu'on se forge. Le plus gros point c'est forcément le départ en cours de saison du manager général*. Mais des le début de la saison ça a été difficile. On débute mal (2 défaites d'entrée) et ça nous met de suite dedans. On a de suite vu l'importance de bien démarrer. Ensuite ça c'est délité. Les joueurs, dans ces cas la, on est éponges. on a de suite vu qu'il y avait des points de vue différents dans le staff et et de ce dernier avec le comité directeur du club. Puis on a subi l'arrêt, à un moment ou on était pas forcément bien, on était 8e. Ca a été un peu dur de couper brutalement mais je savais bien qu'on ne reprendrait pas le championnat.
JS30: Un nouveau staff se met en place, comment vois tu l'arrivée de ce dernier?
MR: On sent la volonté du staff de s'imprégner, de s’intégrer. On a fait pas mal de visio conférences. On etait tous excité de reprendre. On redistribue les cartes, c'est une page de l'histoire du club. Il y a un gros esprit revanchard des joueurs entre les blessés et czeux qui ont peu joué. Ca annonce pas mal de bonnes choses. Il y a de la qualité dans cet effectif. La mayonnaise doit prendre entre les anciens qui sont la depuis la montée de Fédérale 3 en Fédérale 1 et les jeunes mais le potentiel est la.
JS30: La poule 2 a été dévoilé cette semaine, qu'est ce qu'elle t'inspire?
MR: Déjà la vallée du Rhône (rires), mais surtout du changement, de l'excitation. On va découvrir le style de ces rugbys. On s'attend plus à un rugby de confrontation avec des gros packs. Nous on a plus un rugby d'évitement, basé sur le jeu. Mais c'est sur ça va être différent.
JS30: Que peut on souhaiter au RCN et à son capitaine?
MR: De vraiment montrer un autre visage que la saison passée. Mon rôle est d'accompagner car mine de rien ce groupe est jeune. Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. On va devoir montrer des qualités individuelles au service du collectif. On veut vraiment montrer autre chose.
*Armand Mardon

Commentaires