LE PRESIDENT RANI ASSAF FACE A LA PRESSE

C'est assis à côté de Vincent Bastide le PDG du groupe médical du même nom qui sera le sponsor maillot pour la prochaine saison que le président du Nimes Olympique Rani Assaf s'est présenté en conférence de presse. Après quelques secondes d'attente, c'est parti pour 25 minutes... Petit polo noir, les bras croisés, c'est d'ailleurs lui qui entamait la conf par un bonjour puis en remerciant les journalistes en place de leur présence, tout en s'excusant de les avoir prévenu tardivement. Mais aussi pour annoncer que "le Nîmes Olympique allait avoir un  nouveau sponsor principal et un partenaire pour les prochaines années, Un partenariat de long terme qui ne concernera pas que le maillot, ce sera le sponsor principal sur le maillot mais aussi un partenariat sur les performances médicales des joueurs, le suivi des joueurs pour améliorer et faire progresser le club. Apres avoir laissé la parole à Vincent Bastide afin que celui ci présente sa société et qu'il nous parle d'un volet immobilier (implantation du siège social de la société dans le nouveau quartier que va construire le président Assaf). Le groupe Bastide devient sponsor principal du maillot du club pour plusieurs centaines de milliers d'euros et s'occupera d'un suivi des joueurs au niveau du sommeil et de la nutrition, deux sujets importants dans la gestion et pratique sportive. Le président Assaf a précisé que le stade serait détruit à la fin non pas de la prochaine saison mais de celle d'après. Et le permis pour le stade provisoire à été déposé fi  mai. Le stade provisoire c'est 4 ou 5 mois de travaux, c'est plus les autorisations qui sont longues, sans accès sous l'autoroute, plutôt par dessus.
Au niveau sponsoring et partenaires, le président est dans le flou...à la vue de la crise sanitaire et des mesures qui sont encore incertaines. Un huis clos serait une catastrophe pour le football français. Le club a perdu quasiment 5 millions avec l’arrêt du championnat ce qui fait moins d'argent sur le développement du club. Mais cela ne remet rien en cause pour le club en témoigne le passage positif devant la DNCG hier. Un Rani Assaf, pas inquiet face à la situation financière du club, qui reconnaissait que le club "ne ferait pas de folie en terme de recrutement alors que on aurait pu probablement se renforcer plus des cet année. Il y aura un remboursement ou un avoir sur la billeterie et les prestations sur les VIP a savoir 25% du pris de l'abonnement". A la question sur les relations tendues avec les supporters, Rani Assaf a répondu n'avoir rien a dire aux supporters "le but ce n'est pas qu'Anthony Briançon parte cette saison, l'objectif c'est le maintien oui. On attend encore 2 ou 3 recrues, demandez à Reda. Concernant Bernard Blaquart il voulait arrêter, il a arrêter, je regrette sa compétence...La reconversion n'était pas possible pour une histoire de pression sur l’entraîneur en place. On a choisi Jérome pour la continuité. Jérome c'est la passion, la compétence, beaucoup de travail et la connaissance des joueurs. Ce n'est pas la personnalité qui compte, c'est la compétence et les résultats. On veut inscrire Jérome dans la durée" A une question a nouveau sur les supporters, le président à répondu "c'est qui les supporters? y a un supporters, y a une seule entité, plusieurs. Il n' y a pas de rapport, et je n'ai pas de compte a rendre a qui que ce soit, j'ai 80% du club, je suis le président du club, je dirige le club, je fais ce que je veux au club. Il faut que ce soit clair pour les GN* et pour tout le monde. C'est pas une question que ça se passe bien. Il y a des lois, y a des règles, on respecte les lois, les règles c'est aussi simple que ça. Relisez bien, les fumigènes ne sont pas autorisés...il doit y avoir des artificiers... Il y en aura et ce sera pas au milieu de la tribune. Dans le respect de la loi; On travaille dessus".
Rani Assaf a terminé en demandant de ne pas mettre de pression à Jérome Arpinon " on commence petit, le maintien, l'Europe plus tard. J'ai pas vendu ni du rêve ni quoi que ce soit depuis 5 ans, c'est ce qui nous permet d'être la aujourd'hui"
*Gladiators Nimes
Crédit photo: capture d'écran Objectif Gard



Commentaires