PAULINE MEHADJI VIENT RENFORCER LE MILIEU DU FFNMG

Ce sont pour l'instant 6 filles qui ont rejoint les rangs du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard. Une attaquante Fannie DaCunha, deux latérales Emma Julien et Alexia Sanchez et trois milieux de terrain, la locale Margaux Serre Combe, Charlène Farrugia et Pauline Mehadji. Cette dernière a été recruté par les frères Gros, Ludo et Manu pour apporter son expérience de la D2 vu qu'elle jouait au Toulouse FC la saison dernière. Native d'Orléans, cette jeune milieu a déjà pas mal bourlingué passant par les clubs de Yzeure et Soyaux ou elle partagera les entraînements du groupe de D1. Si sa saison dernière s'est soldée par une descente avec le club de la ville rose, Pauline vient se relancer à Nîmes avec l'objectif du maintien en vue. Cette jeune fille bien dans ses crampons est aussi une des représentantes de l'association "un maillot pour la vie", assoc qui met les valeurs du sport au service des enfants malades et dont le role est d'apporter un soutien moral, du rêve et un espoir aux enfants dont la vie a malheureusement croisé l’hôpital. Rencontre avec Pauline
JS30: Salut, peux tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas?
PM: Salut, je m'appelle Pauline Mehadji, j'ai 21 ans je joue milieu de terrain au Nîmes Métropole. Je suis  passée par le Toulouse Fc, Soyaux, Yzeure et Orléans.
JS30: Contente de signer à Nîmes?
PM: Je suis très heureuse d’enfiler le maillot des crocos la saison prochaine !
JS30: Que penses tu pouvoir apporter à l’équipe?
PM: Pour la saison à venir j’espère apporter une "Grinta" et une envie d’aller chercher toujours plus à cette équipe
JS30: Quel a été le discours du staff nimois pour te convaincre?
PM: Le discours a été lucide et très clair. Les coachs ne cherchent pas à vendre du rêve mais ils nous laissent la possibilité d’aller le chercher par nous même. L’état d’esprit de battantes de cette équipe est ce qui a le plus compté. J’ai hâte de voir mes coéquipières et le staff, de belles choses restent à venir pour Nîmes j’en suis persuadée.


Commentaires