YANN DJABOU RECRUE DE L'OAC...PRÉSENTATION

Pour renforcer sa défense, coté gauche, l'Olympique d'Alès en Cévennes a jeté son dévolu sur Yann Djabou, un joueur de 28 ans, gaucher, formé au Montpellier Hérault, joueur à quasiment 200 matchs en National 2 et 3 et qui sort de deux saisons pleines avec Angoulème CFC ou il était d'ailleurs le capitaine. Passé par Beziers, Fabrègues, Bayonne ou Puertollano en D3 espagnole avant de rallier la Charente, c'est un joueur qui sera précieux dans l'optique de la montée car il a déjà connu une accession dans cette division avec l'ACFC. Il n'arrive pas totalement en terre inconnue car il possède de nombreux potes dans l'équipe ce qui devrait grandement faciliter son intégration. Un joueur qui arrive plein d'ambition devant ce nouveau challenge, prêt à "donner le maximum pour rendre heureux les supporters alésiens avec la montée au bout". Présentation...
JS30: Salut Yann, content de signer à Alès?
YD: Bonjour à toi Ju et aux supporters alesiens, oui je suis très content d’avoir signer à Alès. Durant la saison, j’étais en contact avec mes amis Steven (Bouchité), Val (Revoy) et aussi avec Aïssam (Fadil) avec qui j'ai été formé au MHSC, qui sont déjà au club. Donc oui très satisfait bien sûr d’avoir signer à Alès pour les saisons a venir.
JS30:Que penses tu pouvoir apporter à l’équipe?
YD: Je sais pas si le mot apporter est exact, il y a déjà un groupe de qualité, mais si je dois répondre à ta question, je dirais que mon caractère, mon état d’esprit et ma combativité seront j’espère bénéfique pour le club et le groupe. Après au niveau du jeu, on verra ce que le coach et staff attendent de nous et moi.
JS30: Quel a été le discours du staff alésien pour te convaincre?
YD: Ce qui a fait la différence dans ma décision, c’est le coup de téléphone du coach. Un soir, il m’a dit les vérités, ce que le coach attend de moi à court et long terme et cela m’a convaincu. Avec la qualité du staff alésien. Dans sa globalité, il y a un réel projet, une ambition certaine avec des gens et joueurs de qualité, Alès reste un club mythique dans l’histoire du foot français... surtout pour les alésiens et alésiennes.
Il y a aussi le plus important, mes enfants et ma femme doivent avoir un beau cadre de vie et à Alès les conditions sont réunies. Ce qu’à fait le club pour ma famille et moi à été très importante dans ma décision. A nous d’écrire notre propre histoire et réaliser de belles et grandes choses.
Merci à bientôt sur le terrain de Pibarot.

Commentaires