BLANDINE DANCETTE VEUT PRENDRE DU PLAISIR AVEC LE NAHB

Cap à l'ouest pour finir cette semaine. A 32 ans, Blandine Dancette, ailière internationale au 103 sélections, a prolongé de un an son bail avec le Nantes Atlantique Handball. L'ancienne joueuse du HBC Nîmes est peut être la moins gardoise des 4 joueuses de la colonie gardoise des Roses, du moins par son lieu de naissance mais elle est celle qui y aura passé le plus de temps pour sa carrière*, ou elle s'est révélée. Made in Gard, Made in HBCN...Et avec un compagnon gardois, le lien devient encore plus fort avec notre département. Championne du monde, championne d'Europe avec les bleues ou avec le HBCN, médaillée d'argent aux JO de Rio en 2016, elle se veut toujours autant ambitieuse dans ce club ou elle se sent bien et veut prendre du plaisir...
JS30: Tout d’abord comment as tu vécu ces 3 derniers mois et demi?
BD: Ces 3 derniers mois et demi ont été assez bizarre! Nous avions peu de visibilité sur ce qui allait se passer, il était difficile de programmer quelque chose! On évoluait au jour le jour! Ce temps m'a permis de faire autre chose et notamment avancer sur mon projet de reconversion professionnelle. Avec le chômage partiel le club ne pouvait pas nous donner de de programme.
JS30: Tu as réussi à continuer à te maintenir physiquement?
BD: J'ai donc improvisé mes séances avec ce que j'ai pu apprendre pendant ma carrière et aussi avec l'application "Adidas Training" dont les programmes d'entraînement étaient sympa. En gros je faisais une séance par jour entre 45 min et 1h30 du lundi au samedi! Donc ça va j'ai réussi a m'entretenir comme je le souhaitais.
JS30: Avec les signatures de Laurie et de Marnie et la présence de Camille, il va y avoir 4 « gardoises » au NAHB, plus Guillaume et Romuald, ça fait une véritable colonie qu’est ce que cela t’inspire et est ce que tu connaissais déjà les 2 nouvelles recrues gardoises du club?
BD: C'est vrai, ca va faire beaucoup de gardois, même si moi je ne suis pas personnellement originaire du Gard*😂😂! Ça me fait plaisir de retrouver tout ce beau monde a Nantes et pouvoir travailler avec des personnes que j’apprécie, surtout quand je me souviens de tous les bons moments passés a Nîmes, une ville qui me manque beaucoup ainsi que l'équipe que nous avions et son état d'esprit.
Je ne connais pas du tout Marnie, elle est très jeune par rapport a moi et on a pas eu l'occasion de se rencontrer quand je jouais au HBCN, ce sera l'occasion cette année de faire sa connaissance.
JS30: On a beaucoup parlé ces derniers jours du NAHB avec la réaction du président Ponroy aux décisions de la DTN et de la Fédé, tu as vécu cela de quelle manière?
BD: Les discussions concernant le calendrier LFH ont été assez houleuse... Il est vrai que notre président a pas mal parlé pour faire entendre la voix des clubs mais aussi celle des joueuses, car le fédération voulait nous faire reprendre trop tôt par rapport aux consignes médicales préconisés. On a beaucoup échangé entre joueuses et on a trouvé un consensus avec les club et la fédération, c'est l'essentiel.
JS30: Que peut on te souhaiter pour la prochaine saison et quels sont tes objectifs?
BD: Vous pouvez me souhaiter de la réussite, de gagner un titre si possible et surtout de me faire plaisir sur le terrain. Les objectifs seront donnés a la reprise, ce sera sûrement un top 3, un bon parcours en EHF cup (au moins aller en poule) et un titre si possible...
Crédit photo: Surf up prod
*Blandine est née à Firminy dans la Loire mais elle joué 10 ans au HBC Nîmes de 2006 à 2016.

Commentaires