CLAP DE FIN POUR SOSO GRAVILOU

"Soso la pure mendoise qui ne veut pas admettre que Nîmes est la capitale et qui défend coûte que coûte son 48 ! Aucune personne adulte et même enfant n’aiment les bonbons plus qu’elle ! Une superbe joueuse et une personne magnifique, toujours là pour les autres sur un terrain, en dehors d’un terrain et sans parler des soirées 😂. Et une excellente photographe en devenir ! Bonne retraite Gravil 👋🏽" Ces mots sont d'Estrella Piq qui m'a de suite répondu quand il a fallu parler de sa copine. Car cette semaine Sophie Gravil...Gravilou, Gravilus ou Gragra (merci Pauline D pour les surnoms 😂) a annoncé la fin d'une riche carrière qui la faite pas mal bourlinguer dans l'hexagone et qui aura été marquée par des passages au HBC Nîmes et au SUN Bouillargues. Mais il était temps pour elle de se consacrer à sa passion et à ses projets...la photographie. Cette photographie qu'elle apprécie en dehors des parquets. Passion qui la suit depuis toujours mais le temps lui manquait pour réaliser tous les projets qu'elle avait en tête. "C’est le moment de me lancer de nouveaux défis dans ce domaine! J’ai eu la chance de réaliser deux calendriers photos avec les joueuses de Bouillargues. Une superbe expérience. Mais j’ai des projets plus concret pour la suite. Je m’occupe de la communication, photos et vidéo de la Team Clavel Sist&Bro de Charlène Clavel et son frère Vincent qui se sont lancés dans le triathlon, une aventure hors du commun ! J’espère développer d’autres projets très prochainement en restant dans le domaine du sport et de la réalisation photo & vidéo! Vous pouvez retrouver les photos de Sophie sur https://sophiegravilphotos.wordpress.com ainsi que sur facebook ou instagram".
Avant de tirer sa révérence, la sportive lozérienne la plus gardoise (avec Charlène) répond a mon interview fin de carrière
JS30: Ton parcours, tes clubs?
SG: Mon parcours est assez atypique et je ne compte plus les couleurs de maillots que  j’ai porté 😅 j’ai commencé le hand au MGC (Mende Gévaudan Club) puis j’ai enchaîné sur deux saisons au Stade clermontois handball avant de rejoindre le HBCN (Handball Cercle Nîmes) à l’âge de 21 ans. J’ai intégré l’équipe réserve de Nationale 1 puis le groupe pro pour les entraînements. J’ai eu la chance de participer à 2-3 matchs de coupe d’Europe ça reste un super souvenir! En 2011 je me suis exilée en région parisienne. J’ai joué pendant 4 ans sous les couleurs du CPHB (Cergy Pontoise Handball) en 2ème Division. Parallèlement à mon projet sportif j’ai validé mon Diplôme d’Etat de Psychomotricienne et j’en ai profité pour revenir au soleil du côté de Bouillargues en 2015. Le club était en Nationale 1 et en 2017 on a accédé à la 2ème Division! On s’est maintenu les deux années suivantes in extremis!! Et l’année dernière j’ai signé au HBF3M du côté de Montpellier en Nationale 1. C’est une saison qui reste inachevée suite à l’épidémie du COVID-19, mais le maintien est assuré et de mon côté l’envie de passer à autre chose s’est imposée à moi!
JS30: Ton plus beau souvenir de Hand?
SG: Il y en a beaucoup, car j’ai joué plusieurs maintient sur la dernière journée de championnat donc ça reste des moments intenses et inoubliables. Mais le plus beau reste le 1/4 de finale en Coupe de France contre Issy les Moulineaux en 2017!!! Le parnasse était rempli,  l’étiquette de « petit poucet » de la compétition était là, c’était que du bonus et ça venait concrétiser cette superbe saison qui s’est terminée en apothéose par la montée en d2! Un grand moment de partage et de communion  avec l’équipe et l’ensemble du club!!
JS30: Ton plus gros match?
SG: Je ne les compte plus !! Haha non blague! Je retiendrais surtout ma première saison à Cergy!!!
JS30: L’équipe qui ne t’a jamais reussi?
SG: Je ne les compte plus non plus!! 😂 non d’une année à l’autre chaque match est différent et je n’ai pas eu de chat noir de ce côté là !
JS30: La partenaire qui t’a le plus marqué?
SG: Je dirais Boulette (Anne Deroletz) qui évoluait sur le poste de pivot au CPHB! Une machine de guerre !!!!
JS30: Le coach qui t’a le plus marqué?
SG: Christophe Chagnard, sans hésiter, pour la qualité de ses entraînements et son franc parlé qui le caractérise si bien!!
JS30: Le club où tu te serais bien vu jouer?
SG: C’est pas forcément un club en concret mais j’aurais toujours rêvé de jouer en formant une équipe de copines du début à la fin ! Ça aurait été du lourd!!
JS30: Ta plus belle rencontre dans le milieu du hand?
SG: Après 20 ans de handball, ça n’est pas une belle rencontre mais tellement de belleS rencontreS!! Certaines de mes coéquipières sont devenues de véritables amies et bien plus encore. C’est ce qui fait la beauté du sport collectif !
JS30: Ce que tu vas regretter du hand?
SG: Ce qui me manquera le plus c’est la vie d’équipe et le collectif. Mais aussi l’adrénaline des matchs et les émotions qui vont avec... Sans oublier les foots à l’échauffement (ha non les coachs n’ont jamais voulu 😂)
JS30: Et au contraire ce que tu ne vas pas regretter?
SG: Les déplacements interminables aux 4 coins de la France, les périodes de préparation physique interminables pendant que tout le monde est en vacances, nettoyer ma balle et enlever la pègue pour ne pas payer à la fin du mois 😅,bref des détails 😅





Commentaires