LAURIE CARRETERO FONTAINE VEUT CONTINUER D'APPRENDRE AU NAHB

Cap à l'ouest pour finir cette semaine... avec la dernière des quatre mousquetaires "gardoise" du Nantes Atlantique Handball la gardienne Laurie Carretero Fontaine. Après le HBC Nîmes, Bourg de Péage et Brest, la nîmoise continue son tour de France des clubs de l'élite du handball féminin. Avant de recevoir un coup de fil de Guillaume Saurina, le nouveau coach des Roses, qui a senti la bonne affaire avec une jeune gardienne performante et avec déjà quelques années d'expérience, Laurie ne savait pas ce qu'elle allait faire de sa carrière. Elle rejoint un club qui joue le haut du tableau, l'Europe chaque saison et vient donc renforcer la diaspora gardoise du club nantais. Elle conclut donc ce petit tour d'horizon très gardois en répondant à mes questions.
JS30: Tout d’abord comment as tu vécu ces 3 derniers mois et demi?
LCF: Ces 3 derniers mois et demi, compliqué à encaisser.. Je suis partie de Brest avec une valise pour 1 semaine de vacances et au final ce fut 2 mois de confinement.
Malgré tout j'ai eu de la chance d'être confinée dans le sud dans un beau cadre.
Tant que la fin de saison n'a pas été annoncé je m’entraînais 2 fois par jour pour garder le rythme et cela me faisait du bien au moral mais suite à cette annonce, ce fut très dure, impossible de se projeter, combien de temps nous allions être confiné ? Se dire que c'est vraiment fini à donner un goût amer, d'inachevé alors que nous avions si bien commencé. Dur aussi de devoir partir de son club sans même remercier toutes ces personnes présentes, nos coéquipières et staff.
JS30: Tu as réussi à continuer à te maintenir physiquement?
LCF: Oui c'était primordial, cela m'aidait vraiment à faire passer les journées aussi, j'ai eu de la chance d'être bien équipé et avoir de l'espace pour pouvoir m'entraîner. Même si je ne savais pas vraiment quand nous pourrions reprendre j'avais cette motivation de préparer la nouvelle saison dans mon nouveau club.
JS30: Avec ta signature et de Marnie et la présence de Camille et Blandine, il va y avoir 4 « gardoises » au NAHB, plus Guillaume et Romuald, ça fait une véritable colonie qu’est ce que cela t’inspire et est ce que tu connaissais déjà les 3 autres filles et les deux garçons du staff?
LCF: Oui nous commençons à être pas mal de Nîmois en terre Nantaise, je trouve ça cool qu'on puisse se retrouver, surtout que nous nous étions quittées sans le vouloir suite au dépôt de bilan du club.. j'ai eu de la chance de pouvoir partager quelques saisons aux côtés de Camille et Blandine mais cela commence à faire plusieurs années que nous avons pas joué ensemble.
Même si je connais déjà les Nîmois et Nîmoises c'est un nouveau départ et un rôle différent pour chacun.
JS30: On a beaucoup parlé ces derniers jours du NAHB avec la réaction du président Ponroy aux décisions de la DTN et de la Fédé, tu as vécu cela de quelle manière?
LCF: J'ai suivi de prêt cette situation car elle nous touche directement, des incompréhensions sur certaines décisions mais il fallait réagir et je trouve ça normal venant du président. Après le principal c'était de trouver un commun accord pour que nous puissions reprendre en temps voulu, prête à redémarrer et c'est le cas.
JS30: Que peut on te souhaiter pour la prochaine saison et quels sont tes objectifs?
LCF: Me souhaiter déjà une bonne reprise car malgré tout ça va être compliqué de reprendre après ce temps d'arrêt, la santé pour tenir toute une saison et pleins arrêts !
Mes objectifs sont les mêmes que ceux que l'on peut me souhaiter, de belles performances, avoir du temps de jeu tout en prenant du plaisir surtout !

Commentaires