LOUIS PORTES VA RECHAUSSER LES CRAMPONS AU RUGBY CLUB CEVENOL

Le 14 janvier, je recevais un message de Louis Portes, 3e ligne au Rugby Club d'Uzès qui me signifiait l’arrêt de sa carrière à cause d'une blessure. Mais après quelques mois d'inactivité? Louis a rencontré Laurent Brajon le coach du Rugby Club Cevenol, fraichement promu en fédérale 3 et la magie à opéré. Louis a décidé de rechausser les crampons et de signer dans le club alésien. Ou il retrouvera son pote Damien Vives...le duo était reformé pour le plus grand bonheur du coach alésien qui vise un maintien ambitieux.
JS30: Peux tu te présenter rapidement pour ceux qui ne te connaîtrait pas? Quel est ton parcours jusqu’à présent?
LP: Je suis Ostéopathe à domicile depuis 2ans sur Nîmes et ses alentours. @osteopathiquementvotre sur Instagram. Originaire du bitterois, j'ai commencé le rugby en benjamin dans mon village natal, à Boujan sur Libron, club qui s'appelle Servian Boujan Rugby et que j'ai hâte de retrouver cette année puisque nous sommes dans la même poule. Nîmes de minimes à junior puis mes études m'ont amené à Aix en Provence où j'ai joué en crabos et reichel, ensuite dans l'Hérault avec une saison à Agde puis un retour à Servian Boujan en senior durant deux saisons. Une fois diplômé je suis revenu dans le Gard où j'ai joué une demi saison à Uzès l'an dernier. Membre aussi des Anciens Combattants de Rodilhan.
JS30: Content de signer a Ales?
LP: Oui très content de signer à Alès, une sacrée ambiance et un beau challenge à relever.
JS30: Que penses tu pouvoir apporter à l’équipe?
LP: Mon esprit d'équipe, ma combativité et ma connaissance des clubs héraultais.
JS30: Quel a été le discours du staff alésien pour te convaincre?
LP: L'approche de Laurent m'a beaucoup plu, le fait qu'il ne veuille recruter que quelques joueurs pour compléter son effectif tout en gardant l'esprit cévenol. La "Alès Attitude" comme il dit. Ça m'a rappelé le match amical de l'an dernier (Uzès-Alès) et j'avais trouvé en face une forte cohésion et un bel esprit d'équipe! C'est cet amour du maillot qui m'a donné envie de rechausser les crampons.

Commentaires