L’UZETIENNE SISSI CUSSOT TOUJOURS À FOND

L'Uzétienne Sylvaine Cussot avait un programme très chargé en 2020. A son programme, on trouvait les 80 kms EcoTrail de Paris, le marathon de Boston, le trail Napoléon en Corse, la Pastourelle, L'UTMB version CCC et la diagonale des fous. Rien que ça!!! Malheureusement le Covid est venu bouleverser les habitudes de tout le monde. Mais malgré toutes ces annulations, seul la diagonales des fous est pour l'instant maintenu, celle que tout le monde surnomme Sissi relativise tout cela. Avec toujours un optimisme débordant et un sourire rassurant. Entretien avec une véritable boulimique du trail...une véritable passionnée 
JS30: Salut Sissi, d’abord comment vas tu et comment as tu vécu cette drôle de période, depuis mars, que nous vivons?
SC: Tout va bien, merci Julien ! Comme tous, je m'adapte comme je peux à cette année bien particulière, avec, du coup, moins de compétitions, mais toujours la possibilité de s'éclater sur nos sentiers en baskets ! 🙂. Pendant le confinement, j'avais la chance d'être dans une maison avec jardin, donc je n'étais pas malheureuse ! Et puis côté sport, j'ai un home trainer, et j'essayais de relativiser et de me dire que c'était pour la bonne cause, pour tout le monde pareil et qu'il fallait le prendre comme une période de repos forcé ! 🙂. Et puis, on en a profité pour faire d'autres choses, ça a eu ses bons côtés aussi finalement !
JS30: On te voit a nouveau très active ces derniers temps, Le Mont Bouquet, le Ventoux, Les Arcs ou tu as partagé un peu de ton temps avec François Dhaenne, quels sont tes projets à court et à plus long terme? 
SC: En effet, les projets sont bien repartis et nous avons repris les tournages E-Motion Trail (d'où les quelques foulées avec François d'Haene) et je peux aussi de nouveau profiter des grands espaces et des grandes pentes à la montagne ! Aux Arcs, j'y suis allée pour le Club Med, qui développe depuis l'an dernier un concept qui permet à ses clients de profiter d'un moment de partage avec un ambassadeur d'une discipline (trail, VTT, vélo de route ..). Ça s'appelle AMAZING WEEKS. Tous les matins, j'accompagnais donc les groupes trail pour les sessions encadrées par un guide de haute montagne, afin de partager un peu de mon expérience et d'échanger avec les "GM" ! 😉
JS30: Ton gros objectif 2020 c’était la diagonale des fous à la mi-octobre, tu en es où? 
SC: Je vais repartir quelques jours à la montagne par "petits blocs" pour continuer de préparer au mieux la Diagonale des Fous, en espérant qu'elle puisse avoir lieu. En septembre, je vais partager une belle aventure grâce au projet i-Run/ Gore-Tex qui va nous faire découvrir le Grand Raid des Pyrénées en 4 étapes, avec 4 gagnants d'un jeu concours qui est d'ailleurs encore ouvert, si jamais il y a des intéressés .... ! 
Puis mi septembre, je vais participer au projet lancé par Asics en collaboration avec i-Run, le Trail Élite Factory. L'objectif de ce programme est d'offrir un contrat professionnel Asics à deux jeunes talents, qui passeront pour cela des sélections dont la première journée aura lieu à Paris le 12 septembre. 
JS30: Tu t’administres quelle cadence d’entraînement pour arriver à ces objectifs? 
SC: En terme d'entraînement, en général c'est 6 entraînements par semaine, dont 5 à pied et un à vélo. Le kilométrage est variable en fonction des objectifs, mais j'essaye de varier les types de séances, entre simple footing vallonné, séances de rythme, de côtes, ou encore sorties longues. Un peu de renforcement musculaire aussi de temps en temps ! Après en période de préparation spécifique d'ultras, je peux insérer des blocs de charge et enchainer plusieurs sorties longues de 4/6h.
JS30: Tu es une machine à Top 10 et la reine de la seconde place, que vises tu a la Réunion?
SC: Oulala, je reste toujours très humble à chaque départ de course tu sais !! Chaque course est différente et tu ne sais jamais quelle tournure ça va prendre, même en étant préparé. La Diagonale des Fous, c'est une course à part. Très exigeante. La terminer, c'est déjà un exploit ! Et la terminer en ayant pris du plaisir, ça voudra déjà dire qu'elle aura été réussie ! 🙂 Je ne me fixe aucun objectif de place, je ne connais même pas le plateau au départ. La terminer en ayant le sentiment d'avoir donné le maximum, ça m'ira déjà très bien 😊 
JS30: Enfin pour finir, Courses, télé, réseau sociaux...on te voit partout. Ou est ce que tu vas t arrêter???
SC: Ahah ! M'arrêter de courir, jamais, tant que mes jambes me porteront ! 😄 Et quand je ne pourrais plus courir, et bien je me mettrai en mode marche ! 😉. Comme dit le dicton : ne crains pas d'aller lentement, crains seulement d'être immobile ! 






Commentaires