TOM POYET DE RETOUR A L'USAM

Tout juste auréolé d'un titre de champion du monde U21, le jeune pivot Tom Poyet a été prêté par l'USAM Nîmes Gard à Valence club de Proligue afin que celui ci acquiert du temps de jeu et de l'expérience. Après une petite période d'adaptation, Tom a fait son trou dans l'équipe, grattant de plus en plus de temps de jeu. Même si une blessure au genou venait mettre fin à son prêt dans la Drome juste avant le Covid, c'est un Tom Poyet satisfait de son année que j'ai pu interviewer. 
JS30: Salut Tom, comment as tu vécu ce confinement?
TP: Salut Ju. C'était un peu spécial car j'ai été opéré du ménisque juste avant le confinement. Donc ça n'a pas été trop compliqué pour moi car j'aurais été un peu confiné de toute façon. C'est passé assez vite car j'ai pu voir ma famille et ma copine. J'ai pu soigner mon genou tranquillement
JS30: La saison dernière, tu as été prêté par l'USAM au Valence Handball en Proligue, qu'est ce que tu en retires?
TP: Je pense que ça m'a fait grandir. C'était la première fois que je partais de la maison. Je me suis adapté. Je suis monté en puissance tout au long de la saison. C'était un nouveau club, un nouveau niveau de jeu, je ne connaissais pas la Proligue. C'est juste un peu dommage de m'être blessé. De toute façon après il y a eu le Covid. Mais au final, je suis content car j'ai eu beaucoup de temps de jeu.
JS30: Après ce prêt, tu reviens à l'USAM. Avec quelle ambition?
TP: Montrer que j'ai ma place dans cet effectif de grande qualité. Il va falloir que je me montre et je veux m'installer à long terme dans cette équipe. Le départ d'Hichem Kaabeche devrait me permettre d'avoir du temps de jeu.
JS30: Il y a un an, tu devenais champion du monde U21, qu'est ce qu'il te reste de cette superbe aventure?
TP: Énormément de souvenirs. De formidables amitiés qui se sont créées avec tous les membres de l'équipe. Et surtout une aventure humaine exceptionnelle, extraordinaire. J'espère pouvoir le revivre. Je pense aussi que ça m'a fait grandir en tant qu'homme. Porter le maillot bleu ça donne des responsabilités. Les matchs couperets a partir des quarts de finale m'ont apporté de l'expérience.
JS30: Que peut on souhaiter à Tom Poyet pour la saison à venir?
TP: Déjà que mon genou se rétablisse bien. De prendre du plaisir avec le groupe. Et surtout un max de temps de jeu et de performance.

Commentaires