COMMENT VAS TU...LALEY FOFANA?

Laley Fofana, le jeune défenseur central de l'Olympique d'Alès entrevoit enfin le bout du tunnel. Blessé depuis le 5 octobre 2019, il fait parti de ces sportifs gardois qui ont vécu une année 2019/2020 blanche ou quasi blanche. Et pas seulement à cause du Covid 19. Une année passée entre soins, doutes, tentatives de reprises. Une année ou il aura tellement manqué à son club. Et enfin, tout semble être derrière lui... JuSports30 vous emmène à la rencontre de Laley et les jours suivants d'autres sportifs qui ont vécu une saison galère et qu'on va être content de revoir sur un terrain.
JS30: Tout d’abord comment vas tu? 
LF: Je vais très bien, je suis très heureux de pouvoir être de nouveau sur les terrains
JS30: Raconte nous cette blessure qui t’a empoisonné la vie la saison dernière? 
LF: C’était une action anodine. Pendant le match contre Canet le premier du championnat on me fait une passe en l’air un peu trop appuyée, je saute pour essayer de l’intercepter mais je retombe mal et mon genou part en arrière. Je ressens une petite gêne au genou donc je décide de sortir un peu avant la mi temps. A ce moment là je me dis que c’est une juste une petite blessure d’une ou deux semaine maximum mais j’étais loin de penser que deux semaines après ça, a l’échographie on me diagnostiquerai les croisés.
JS30: Comment as tu géré ce temps où tu étais loin des terrains?
LF: J’ai décidé de me faire opéré très vite, deux semaines après le diagnostic pour perdre le moins de temps possible. J’ai continué mes études ce qui m’a permis d’occuper le nouveau temps que j’avais à disposition et dès la fin de l’opération j’ai passé beaucoup de temps chez le Kiné pour la rééducation avec des séances tous les jours.
JS30: Comment as tu vécu cette période de confinement et de deconfinement?
LF: Assez bien au final, même si au début c’était pas facile parce que le confinement est arrivé au moment où je devais recommencer à m’entraîner avec le groupe. Le confinement m’a permis de ne pas brûler les étapes et avec un peu d’adaptation dans les pratiques sportives de finir ma rééducation tranquillement
JS30: Que peut on te souhaiter pour la saison qui arrive?
LF: La santé parce que c’est le plus important tout simplement. Et après ça de passer la meilleure saison possible et d’accrocher une montée en N2 avec l’OAC mon club.

Commentaires