NÎMES BUTE SUR ALBAN LAFONT

Cueillis à froid dès la 11e minute sur un un corner nantais repris victorieusement de la tête par Girotto, seul suite à une glissade d’Andres Cubas puis sur un penalty de Louza consécutif à une faute de Loïck Landre sur Fabio, le Nîmes Olympique, joueur en première période, aurait pu vite revenir au score dès la 35e minute sans un double arrêt de Lafon le gardien des canaris. Mais au moment de rentrer aux vestiaires, les crocodiles étaient bien menés 2/0 sans avoir trop démérité. Mais dès le retour, le match allait changer de physionomie suite à l’expulsion de Loura véritable métronome du milieu de terrain nantais. Les nîmois prenaient alors le jeu à leur compte et Zinedine Ferhat concrétisait la domination nîmoise d’une superbe frappe à l’extérieur de la surface de réparation qui trompait un Lafont un peu trop avancé. Renaud Ripart, le capitaine nîmois était à deux doigts d’égaliser mais Lafont veillait encore grâce à un superbe réflexe. Mais le chrono tournait en faveur des locaux. Qui allaient finir le match à 9 après l’expulsion de Fabio pour un second carton jaune. Dans le temps additionnel, Haris Duljevic ratait une première cartouche, Moussa Koné une seconde en trouvant une fois de plus sur son chemin Alban Lafont. Plus rien ne serait marqué malgré deux derniers corners qui atterrissaient comme un symbole dans les gants du gardien nantais, véritable mur face aux attaquants gardois.

Commentaires