ALES COMPLÈTEMENT DINGUE, BEAUCAIRE A L’ARRACHÉE ET NÎMES PEU PASSIONNANT

C'est devant près de 500 personnes que l'OAC reçoit le leader de N3 la réserve de Toulouse Football Club. Les locaux démarrent bien la partie avec Lucas Franco à la baguette. À la 11ème minute sur un coup franc tiré par ce dernier, le défenseur toulousain Cachart trompe son propre gardien. L'ouverture du score est logique. Les alésiens vont se créer des situations de but mais la dernière passe ne trouve pas preneur. La mi-temps est sifflée sur le score de 1/0 pour les cévenols. Le second acte reprend mais les visiteurs reviennent avec d'autres intentions. En l'espace de 4 minutes Chaibi par deux fois et Zobo trouvent la faille dans une défense alesienne à l'image de son jeune gardien Éric Moreau un peu statique. On joue la 56éme minute de jeu et c'est la stupeur dans les tribunes de Pibarot bien garnies. Le TFC méne 3/1. Mais avec le soutien du kop des supporters cévenols, les alésiens réagissent dés la minute suivante et Amine Sbaï bien placé réduit le score. À la 61éme minute Lucas Franco réceptionne un centre de Tony Briançon et ajuste le gardien toulousain d'une frappe au ras du sol. Le match devient fou. Le très remuant Ibrahima M'Boup signe sous retour en tant que titulaire. Bien lancé par Théo Peyrard, il élimine le gardien visiteur et pousse le ballon dans le but vide. On joue la 69éme minute et les oaciens ont renversé la situation ! Ils mènent désormais 4/3. Pibarot est en fusion. Les "Allez Alès" descendent des tribunes. Les toulousains sont ko debout. À quinze minutes de la fin, le milieu alésien en provenance de Jura Sud Jordan Aidoud reçoit un second carton jaune et laisse ses partenaires finir le match à 10. Les toulousains poussent mais le poteau où la maladresse des jeunes attaquants ne leur permet pas d'égaliser. Dans les derniers instants l'OAC a des balles de break par le remplaçant Mhamed Ismaïli mais ce dernier ne trouve pas la faille. Après 4 minutes de temps additionnel, l'arbitre libère le peuple cèvenol. Première victoire de la saison pour les troupes du coach Stéphane Saurat. Avec de belles ressources mentales qui leur a permis de renverser une situation plus que compromise les alésiens lancent leur saison et se replacent à 2 points derrière les leaders de la poule. Dimanche prochain, place à la Coupe de France avec un déplacement à Monoblet. L'OAC devra aller chercher sa première victoire à l'extérieur lors de son prochain match de championnat le 26 septembre à Blagnac (11ème avec 1 victoire et 2 défaite).        (Fred Fabre pour JuSports30)
Rien que le nom du stade du FC Argeles-Albères respire le football...le stade Eric Cantona. Et le supporters présents en ont eu pour leur argent avec un dernier quart d'heure de folie. Disputé sur une pelouse synthétique que les joueurs de Sofyan Carletta n'apprécient guère, ce match est devenu complètement fou à la 77e minute. Menés 1/0 depuis la 37e minute, les gardois vont revenir une première fois au score par Mansour Akrour bien servi par Edine Benaissa. Mais les catalans veulent gagner ce match et poussent jusqu'a la 84e minute ou Naby Moussa Yattara va chercher le cuir une deuxième fois au fond de ses filets. Se dirige-t on vers la première défaite beaucairoise cette saison?  C'est sans compter sur Hamza Sbai qui arrache au milieu des 6 mètres catalan l'égalisation. On jouait alors la 94e minute...et le Stade Beaucairois ramène un point précieux de son déplacement.
Du jeu, c'est ce qui aura manqué à la Bastide ou la reserve des crocodiles a fait match nul 1/1, Majouga étant le buteur nîmois, face à Agde. Un match qui a laissé cette phrase au coach Yannick Dumas "Je félicite les spectateurs qui sont restés jusqu'au bout devant un tel spectacle. Personnellement je serais parti à la mi-temps". Je n'en dirai pas plus sur ce match qui ne restera pas dans les anales du sport gardois.
Pour finir voici les réactions de Lucas Franco et Driss Himmes, les deux meneurs de jeu de l'OAC et du Stade Beaucairois.
Lucas Franco: "Une victoire qui fait beaucoup de bien déjà au niveau comptable et qui fait aussi beaucoup de bien a la tête. A 3.1 on aurait pu s'effondrer mais on a rien lâcher , on a montrer une vraie force de caractère, ce match doit nous servir pour la suite. Personnellement je suis content d'avoir aider l'équipe en egalisant, c'etait un match fou , les supporters ont répondu présents et nous ont aidé a aller chercher ces 3 points. Merci a eux"
Driss Himmes: "On a ete surpris par une belle équipe d’Argeles sur son terrain synthétique, une surface qui ne nous plait pas du tout...Nous n'avons pas fait une bonne première mi-temps et le fait qu’ils mènent au score était largement méritée malgré le fait qu’on ait eu quelques opportunités...A la mi-temps après s’être fait secouer par le coach nous nous sommes repris et nous avons arraché ce match nul car nous sommes resté solidaire malgré toutes les difficultés que nous avons eu lors de ce match .
C’est grâce à l'état d’esprit formidable qui règne au sein de l’équipe qu’on a ramené ce résultat qui n’est peut être pas mérité a la vue du match"



Commentaires