LA JEUNE ÉQUIPE DU FFNMG PAYE POUR APPRENDRE FACE A ALBI

6 mois que les joueuses du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard attendait cela... Fouler la pelouse de l'annexe des costières. Et cette reprise était encore plus importante car le club nîmois est cette saison promu en D2 après sa saison dernière presque parfaite ou seul le Covid aura embêté les joueuses de Ludovic Gros. Renforcé par 14 nouvelles joueuses, le FFNMG attaquait sa saison à domicile face à l'ASPTT Albi, équipe qui connait bien cette division pour y évoluer depuis quelques années. Le match c'est le coach Ludo Gros qui nous le raconte " On a fait un match correct dans l'idée. On attaque bien, on répond présent dans les duels. Malheureusement, la pause fraîcheur nous ralentit un peu. Quelques minutes après, on prend un premier but sur un coup franc coupé au premier poteau, que personne ne touche. Ce premier but nous a mis un petit coup au moral car deux minutes, on en prend un deuxième. Après cela, on s'énerve un peu, on est pas dans la bonne réaction même si on reprend le cours du jeu juste avant la mi-temps. On va dominer toute seconde période mais stérilement. On a pas forcément de situation de but a part une en fin de match. On a vu la différence entre les deux équipes, notamment une qui est habituée à la D2, même si c'est une équipe solide, elle n'était pas insurmontable. On est en apprentissage mais on ne va pas se cacher derrière ça toute la saison. On a le niveau pour le maintien. j'ai vu beaucoup d’envie, beaucoup d'impatience. Est ce qu'on a pas joué ce match avant dans nos têtes? On savait ou on allait, on a en a eu la confirmation. A nous de faire en sorte de s'en servir. Et des ce week-end face à un des gros morceau de la division, l'AS Saint Etienne".
Les joueuses du président se sont donc inclinées 0/2 face à des albigeoises qui auront donc fait la différence en deux minutes, aux 28e et 30e minute, ce qui a un peu frustré Charlène Farrugia, une des recrues nîmoise et une des joueuses les plus expérimentées " c'est une entrée en matière assez compliqué puisqu’elle commence par une défaite, mais on va apprendre de nos erreurs et on va se battre sur chaque match. On a une équipe assez jeune qui a besoin de prendre en maturité sur certains points, le match est frustrant puisqu’on se perd sur la deuxième partie de la première mi temps. On va devoir travailler deux fois plus pour atteindre notre objectif et on va y arriver ensemble . La défaite n’est pas une fin en soi, et même s’il y en a d’autres on ne baissera pas les bras".
Crédit photos: Gilles Pelissier



Commentaires