LE STADE BEAUCAIROIS PREND LA TETE, 20 PREMIERES MINUTES FATALES A L'OAC ET NIMES N'A PAS EXISTE

C'était la joie dans les vestiaires du stade Philibert Schneider de Beaucaire samedi en début de soirée. les bleus venaient de remporter leur second match de la saison et du coup par la même occasion prendre la tête du classement. En 4 minutes... 4 minutes, c'est ce qu'il aura fallu au Stade Beaucairois pour s'emparer de la tête de la poule Occitanie de National 3, 4 minutes c'est ce qu'il aura fallu aux joueurs de Sofyan Carletta pour battre la réserve du Toulouse Football Club et lui subtiliser son fauteuil de leader. 4 minutes entre la 66e et la 70e ou le SB30 a renversé la vapeur. Mal engagé devant une jeune équipe toulousaine très joueuse et mené 0/1 depuis la 53e, les gardois ont d'abord égalisé à la 66e sur penalty par leur buteur maison Abdoul Sylla puis prit l'avantage par l'homme en forme de ce début de saison Lahcen Tazi à la 70e minute. Malgré deux ou trois actions chaudes sur le but de Yattara, le gardien beaucairois, le score n'évoluerait plus. C'était la joie dans le vestiaire local...une joie de leader!!! Buteur pour la première fois de la saison, Abdoul Sylla savourait cette victoire et l'évolution de son équipe " C’est une victoire importante pour nous qui confirme notre bon début de championnat, cette saison je trouve que nous avons évolué au niveau du jeu mais surtout mentalement, la saison dernière je pense pas que nous aurions eu les ressources mentales pour revenir au score puis gagner. Même s’il y a encore des choses à travailler, en continuant comme ça on passera une saison passionnante avec la possibilité d’avoir de vrais objectifs . Je suis content d’avoir pu ouvrir mon compteur but après 2 passes decisives , je n’en faisais pas une obsession même si pour un joueur offensif, c’est toujours important d’apporter des stats à ses performances individuelles. Même si l’équipe est prioritaire, s’il n’y a pas ce petit but , il y a un petit regret le soir en rentrant à la maison . On a a cœur de faire une grosse saison et ça passera par ce genre de victoire."

A Blagnac, l'Olympique d'Alès a commencé son match au bout de 20 minutes et ça lui a été fatal. En encaissant 3 buts dont un sera refusé, il était trop difficile après une telle entame de match de ramener quelque chose de Haute Garonne. Et pourtant, les regrets vont être présents dans le staff car ce sont bien les Alésiens qui ont fait le jeu pendant les 70 minutes restantes. Lucas Franco donnait lui encore de l'espoir aux cévenols en réduisant le score mais en panne d'efficacité offensive, les alésiens n'arrivaient pas a revenir au score. La réception du leader ex aequo Agde dans 15 jours sera très importante pour ne pas perdre le contact avec la tête du championnat. Valentin Revoy, le défenseur central alésien était lucide sur la défaite de son équipe " On  ajoué sur un terrain très très compliqué. On a eu du mal à rentrer dans nôtre match, nos 20 premières minutes ne sont pas bonnes, on prend 2 buts.  Après on eu une réaction notamment en seconde période mais sans grande réussite. On a manqué d’efficacité dans les 2 zones de vérités. Et ça, ça ne pardonne pas!!! On travaille beaucoup, on est lucide on a pas fait un bon début mais ça va venir et le championnat ne fait que commencer"

Enfin, la dernière équipe gardoise, la réserve du Nîmes Olympique aura vécu un véritable chemin de croix à Fabrègues. Les joueurs de Yannick Dumas étaient menés 4/0 après 52 minutes de jeu. dépassés dans tous les secteurs de jeu, ceux ci ont eu le mérite de ne pas lâcher et ont réduit le score par un des rares joueurs à avoir surnagé, Nacer Chadli. 












Commentaires