L’USAM RÉUSSI SON RETOUR AU PARNASSE

C’est avec 3 anciens usamistes (Suty, Idrissi et Brasseleur) que le Limoges Handball, promu en Lidl Starligue, débarquait au Parnasse pour ce premier match de championnat, plus de 6 mois après la dernière rencontre jouée dans l’antre nîmoise. Un promu ambitieux qui comptait bien gêner les joueurs de Franck Maurice qui sortaient d’une phase de préparation où ils n’avaient gagné qu’un seul match, face à...Limoges. Des limougeauds qui répondaient à l’ouverture du score de Quentin Minel...seul moment de la partie où ils ont accroché les nîmois. Car après ça, on a assisté à une première période à sans unique avec une défense nîmoise de fer articulé autour de Quentin Dupuy et d’un Remi Desbonnet qui reprenait vite ses habitudes au Parnasse. Devant, en plus de cela, la maladresse des attaquants de Limoges, le score enflait vite. +7 à la 10e, + 8 à la 19e et même +9 avant la pause. Une pause que les deux regagnaient avec un écart de 8 buts, 18/10 en faveur de l’USAM. La seconde mi-temps commençait de tout autre manière. Les limougeauds étaient  plus agressifs et les nîmois encaissaient un 2/6 en 10 minutes. Un but rageur de Gallego et une double parade de Desbonnet semblait relancer l’USAM mais les verts retombaient vite dans un faux rythme. L’écart oscillait entre 4 et 6 buts au gré des accélérations nîmoises. Et justement deux accélérations de Nyateu et Tesio scellait le match à la 55e minute du match, l’écart était alors de +7. Les joueurs du president Tebib géraient leur fin de match à leur guise. Tesio y allait de 3 buts, Poyet effectuait son retour sur le nouveau parquet du Parnasse. Sans véritablement être inquiété, l’USAM réussissait son retour à la compétition en s’imposant 31/23. 




Commentaires