LUTSENKO S’IMPOSE EN HAUT DE L’AIGOUAL

10 ans qu’Alexandre Vinokourov, dernier vainqueur kazakh sur le Tour de France en 2010, attendait qu’un de ses compatriotes ne remporte une étape sur la grande boucle. Et celui qui est actuel directeur sportif de l’équipe Astana a vu un de ses coureurs Alexey Lutsenko s’imposer. Et ce dernier a choisi l’étape gardoise dont l’arrivée était jugé en haut du plus haut sommet du Gard, le Mont Aigoual. A 42  kilomètres heures de moyenne et avec 55 secondes d’avance sur son dauphin du jour, l’espagnol Jesus Herrada a profité d’une attaque dans le col de la lusette, lui qui faisait parti des échappés. C’est dans la lusette, qu’il a petit à petit lâché ses partenaires, le dernier a explosé était l’américain Nelson Powless. L’étape gardoise du jour n’aura pas eu d’incidence sur le classement général, les leaders sont restés tranquilles, les derniers kilomètres de la montée du point culminant du Gard étant peu favorable aux attaques avec des pourcentages pas assez importants (5%) mais la Lusette a été un véritable régal à voir à la télé. L’anglais Adam Yates est toujours maillot jaune et Benoit Cosnefroy, le lauréat de l’étoile de Besseges en février toujours meilleur grimpeur.


Commentaires