PLAN DE CUQUES TROP FORT POUR BOUILLARGUES

27e minute de ce premier match de poule de Coupe de France, new look, le score est encore de -3 suite à un but de Manon Lachaize. C'est la dernière fois que l'écart entre Bouillargues, pensionnaire de D2 et Plan de Cuques promu cette saison en Ligue Butagaz Energie sera aussi faible. Les gardoises auront tenu quasiment une -mi-temps. Ensuite sans être un rouleau compresseur, les provençales ont déroulé un handball que les filles de Delphine Cendre n'ont pu suivre, trop affaibli par les absences de quelques joueuses dont Johanna Lombardo, une de ses recrues. Malgré les 10 arrêts de Typhanie Plée et 7 d'Andréa de le Torre, ses deux gardiennes, le BHNM s’incline 21/31. La coach Delphine Cendre attend forcément une réaction de son équipe des ce samedi en championnat face à Celles sur Belle, qui arrive en favori de la poule de qualification avec son statut VAP qui permet d'acceder en LBE: "La défaite est logique car il y a une division d écart entre elles et nous et ça c est vu sur le terrain.. Elles ont été plus fortes physiquement autant en attaque qu en défense. On devait essayer de rester en contact le plus longtemps possible .. on a tenu 25 mn .. où on leur a rendu coup pour coup même si notre efficacité aux tirs était déjà latente. Car au fil du match nous nous sommes faites marcher dessus, nous avons reculé et surtout nous n'avons pas eu une attitude de révolte pour retourner la situation .C'est ce manque de détermination qui me dérange le plus alors que nous n avions rien à perdre et que tout le monde pouvait se lâcher...Nos attaques ont été trop inefficaces ,trop de joueuses ont été en échec au tirs pour pouvoir rivaliser même si nos gardiennes nous ont permis de ne pas complètement sombrer. Il va falloir se remobiliser pour samedi car c est une équipe du même acabit que l on va recevoir...". La capitaine Chloé Roelandt avait un sentiment partagé entre déception de la manière en seconde période et fierté d'avoir joué avec sa petit soeur, voulait garder le sourire et était déjà tournée vers samedi "Alors je vais reprendre l’analyse de Delphine parce que je suis carrément d’accord on joue 30 min sur 60 et c’est plutôt léger contre une D1, on aurait voulu être présente plus longtemps. On a eu pas mal d’échecs au tir qui nous a foutu dedans. Avant le match on était consciente que 2 joueuses de l’équipe dont je tairais le nom n’étaient pas en réussite face à plan-de-cuques, on prend le risque de les garder quand même pour la saison qui arrive (rires). Après sur les 30 min de présence 👋🏼🤣: on a retrouvé une défense qui nous faisait défaut depuis...longtemps (rires). On va se réajuster et continuer à bosser cette semaine pour envoyer du lourd samedi. Et dernier point sur le match de samedi un grand kiffe et une fierté d’avoir jouer avec ma petite sœur. J’aurais aimé lui faire une passe décisive mais elle était déjà à 2/2 fallait pas qu’elle pète mes stats dès le premier match (rires). Heureusement pour le reste de l’équipe elle est moins chiante et grande gueule que moi... L’équipe n’aurait pas survécu.
Pour finir je reviendrai quand même sur l’après match je remercie Delphine Cendré et Tiphanie Plee mes coéquipières de pétanque pour leur constance et leur précision incroyable. Olivier Martinez vous en parlera mieux que moi (il se dit qu’il s’entraîne encore afin d’oublier ce lourd 13-3)."
Il y en a une qui était ravie de sa soirée. La remoulinoise Clarisse Wild, auteur de 4 buts pour le HBPC savourait cette première victoire officielle après la défaite face à Nantes en championnat "Très contente de cette première victoire. C’était à la fois un match de travail mais un match que l’on devait gagner pour prendre en confiance. C’est jamais facile d’aller gagner a Bouillargues donc c’est encore plus satisfaisant et encourageant pour la suite. 😁"
Crédit photo: BHNM







Commentaires