BRAQUAGE A LA MARGUERITTOISE

Elles n'en pouvait plus d'attendre. Ca leur faisait plaisir de pouvoir retrouver ce fameux 40×20, abandonné aux portes des 1/4 de finale de la Coupe de France. C'est maintenant un championnat PréNat qui se présente aux filles du CS Marguerittes. Apres 2 matchs reportés contre quint-Fonsegrives (près de Toulouse) et  Trèbes/Puicheric, les filles des coachs John Grimaud et Thierry Pachaire avaient rendez vous à Béziers pour leur premier match. Elles arrivaient dans l'Hérault avec une équipe amputée des sœurs Biscuit, de Julie Nicolas et de Sarah Lorblanchet. Les marguerittoises démarraient bien la partie, mais après le premier quart d'heure, le match se durcissait . Les filles avaient du mal à défendre collectivement, et prenaient beaucoup trop de sanctions. Pourtant en face  les biterroises ne se privaient pas de défendre agressivement et souvent à la limite. A la mi-temps Marguerittes était menée de 3 buts (14/11). La deuxième partie de jeu redémarrait avec plus de rigueur côté CSM, tout doucement les partenaires de Selma Benmoussa revenaient au score. A quelques secondes  de la fin de la rencontre grâce à une Manon Chagnard en grande forme, elles prenaient l'avantage, pour réaliser un petit holdup  30/31 dans le sillage du très bon premier match de Sonia Benchernine, une des cinq recrues du club. Mais bon ça fait trois points. Les trois premiers de cette drôle de saison. Manon Chagnard, grande artisane de la victoire avait bien conscience que son équipe avait réussi un joli braquage "Après plusieurs mois d'abstinence sportive, on a rencontré l'équipe de Béziers. La 1 ère mi-temps à été assez catastrophique, de part l'échauffement à mon avis pas sérieux comme il aurait dû, avec une défense faible et une attaque très mitigé. Un score a -3 points et un discours des coachs représentatif de notre mauvaise performance. Début de 2ème mi temps avec beaucoup plus d'enthousiasme et de précision mais beaucoup de pénalisations sur les 2 min en défense. On a été beaucoup plus soudées offensivement et avec des attaques placés très correctes. Sonia (Benchernine) l'arrière droite s'est parfaitement intégrée au groupe et Alexia Gizzi à imposé sa hargne sur la continuité du match ce qui nous a permises de remonter au score et d'obtenir un hold up en fin de match, pas très mérité mais les 3 points sont là. On fera mieux ce week end contre Perpignan avec moins d'orgueil et plus de sérieux. Une bise à tous nos supporters, vous nous manquez, on à hâte de vous revoir tous à nos côtés !!!!". Prochain rendez vous a Perpignan samedi a 20h chez le leader avant de recevoir un plateau de Coupe de France régionale, le 25 octobre a Marguerittes contre Chateauneuf et l'Isle sur Sorgues.





Commentaires