COACHING AVEC LIONEL ROCHETTE PRÉPARATEUR PHYSIQUE DE L'OAC...ÉPISODE 3

Lionel Rochette est le préparateur physique de l'Olympique d'Alès en Cévennes dont il est aussi l'entraineur adjoint pour la 4e saison. Lionel c'est 12 ans de terrain et à travers son regard, il va nous faire partager son approche. Titulaire du brevet d’éducateur sportif second degré, titulaire du D E S diplôme d’entraîneur supérieur, titulaire du C E P A certificat de entraîneur préparateur athlétique permettant  d’encadrer la préparation athlétique au plus haut niveau national, Lionel c’est 150 séances de coaching par an, c'est une approche qui a évolué...qui est en constante évolution. Comme il dit, "il faut être à la page tous les jours". Et cette approche de ce métier qu'il aime tant, il va nous la faire partager à travers 4 grands thèmes: la vivacité, l'endurance, la force et la coordination. Avec comme troisième grand thème en ce troisième samedi...LA FORCE

Quelques tests de terrain sont utilisés, car en matière d’évaluation des paramètres de FORCE, la fiabilté, la précision sont essentielles pour déterminer les axes d’entrainement au regard du profil dégagé à l’issue des tests. Ces tests sont le Sargent Test basé sur la détente verticale, ou nous cherchons à évaluer l’explosivité de la chaine des muscles extenseurs. Quelques repères: chez l’enfant prépubère valeur supérieure à 50 cm est synonyme de très bon profil, chez l’adulte c'est une valeur supérieure à 65cm qui est un signe de très bon profil !! Le deuxième test est le saut en longueur d'une jambe. Ce test permet d’évaluer l’équilibre de force explosive de chaque jambe isolément. Le troisième test est la chaine de poussée et de lancer des membres supérieurs. En position à genoux , lancer un medecine-ball le plus loin possible et mesurer la distance (soit lancer type passe basket, soit touche de football).      Les placements et les techniques de travail dans les ateliers de renforcement musculaire sont la base pour ensuite accéder aux exercices avec charges additionnelles. Attention chaque atelier réclame un juste placement, un rythme et une dynamique de travail commun.                                      L’apprentissage et la maitrise des régimes de contraction dans l’engagement des chaines musculaires sont fondamentaux !!! L’ISOMETRIE, LE CONCENTRIQUE, L’EXCENTRIQUE, LE STATO DYNAMIQUE, LA PLIOMETRIE, L AUXOTONIE sont autant de régimes de contraction qu’il faut savoir isoler au sein des méthodes de renforcement musculaire. Le CONCENTRIQUE ou le muscle se raccourcit et ses points d’insertion se rapprochent. L'EXCENTRIQUE ou le muscle s’allonge sous l’effet de la charge à freiner ses points d’insertion s’éloignent. L'ISOMETRIE ou le muscle se contracte sans se raccourcir les points d’insertion ne se déplacent pas. La PLIOMETRIE ou le cycle de mise en tension/étirement/renvoi se met en place pour restituer une énergie élastique. La STATO DYNAMIQUE qui n’est pas un régime de contraction à proprement parler mais l’enchainement séquentiel d’une contraction isométrique puis contraction concentrique rapide. Et enfin l'AUXOTONIQUE, ce régime qui combine des contractions d’intensité variable, imbriquées dans la réalisation d’un geste complexe. Il existe alors plusieurs méthodes de travail. Mais attention à la qualité de l’échauffement !!! Le Circuit Training Alterné, jogging musculaire, enchainement d’ateliers, harmonisation bilatérale !!! Le  Circuit Training Agonistes/Antagonistes qui semble très intéressant à Lionel sur un plan anatomique en limitant le risque de déséquilibre musculaire. Et enfin, les régimes associés ou il faut savoir associer des efforts aux régimes de contraction différents sur le même groupe ou chaine musculaire !!! On va entrer un peu plus dans le développement de la force avec l'exemple chez le footballeur. Le contraste de charge est une méthode qui consiste à travailler avec une charge lourde supérieure ou égale à 80% RM (répétition maximale) puis avec une charge légère afin d’engager les mêmes groupes musculaires dans la vitesse. "Le contraste me semble super riche sur le plan pédagogique" nous dit Lionel. Le travail en stato dynamique ou se succèdent une contraction isométrique et une contraction rapide et sèche concentrique. Et les mouvements d'haltero qui sont ces mouvements qui associent la coordination inter segmentaires et l'explosivité musculaire. L'explosivité doit être la qualité forte du footballeur. La pliométrie est une des méthodes pour entretenir et développer la force explosive des membres inferieurs  (cordes à sauter, haies basses, haies moyennes, haies hautes, travail en tribune, haltero et mouvements combinés, epaulés-jetés par exemple travail de survitesse en pente, travail de contre vitesse avec charriot parachute…). La force musculaire s’ajoute à la vitesse de réalisation pour donner la puissance. Néanmoins, la force musculaire peut contrarier la souplesse si son développement ne s’accompagne pas d’étirements réguliers et ou si les mouvements de musculation sont bridés dans leur amplitude !!!





Commentaires