EN MANQUE D’INSPIRATION, L’USAM S’INCLINE FACE À CRETEIL

C’est une première mi-temps très brouillonne a laquelle on a assisté ce samedi soir au Parnasse. Trois jours après avoir été battu par le MHB dans le derby de Lidl Starligue, l’USAM voulait se rassurer. Mais ce n’est pas cette première période qui rassurera Franck Maurice ou les supporters. Hormis un Remi Desbonnet auteur de 11 arrêts en 30 minutes et un Michael Guigou, qui a semblé avoir retrouvé un peu de confiance après son match difficile de mercredi, auteur lui de 4 buts lors des 30 premières minutes, peu de choses ont fonctionné durant ce premier acte. L’attaque nîmoise semble en crise de confiance à l’image de Mohammad Sanad qui s’est heurté à un Mickael Robin très bon dans les buts cristolien.  Face à une équipe qui ne lui réussit guère ces dernières années, la Green Team rentrait aux vestiaires menée de un but 12/13. On attendait une réaction en seconde période mais elle ne vint que trop épisodiquement. Une fois de plus maladroit aux penaltys avec 4 échecs, les nîmois ne parvenaient que rarement à revenir sur leurs adversaires. A la maladresse des attaquants s’ajoutait un Robin en feu dans les buts de Créteil. On y a pourtant cru quand la Green Team a infligé un 3/0 à son adversaire en milieu de seconde période mais les protégés du président Tebib retombaient dans leurs travers. Le temps filait et Créteil maintenait un écart de 3 buts sans que l’on sente l’USAM capable de revenir. Sur une contre attaque qui pouvait ramener l’USAM à un but, Ahmed Hesham trouvait...le poteau. Tout un symbole!!! La Green Team s’inclinait finalement 22/25. Mauvaise opération pour une  équipe qui ne rassure pas. 



Commentaires