LE BHNM JOUE ENFIN ET GAGNE ENFIN

Il leur aura fallu attendre leur cinquième match mais aussi seulement le troisième joué, après deux reports en championnat, pour ouvrir leur compteur de victoires en cette drôle de saison 2020/21. Et pour cette première, les filles du Bouillargues Handball Nimes Métropole se sont offertes à Aunis La Rochelle une drôle de victoire. Avec un score improbable. Un score qui ressemble plus à celui d’un mauvais match de basket ou de hourra rugby. Imaginez vous 74 buts pour deux mi-temps de 30 minutes. Et à l’arrivée une victoire 31/43. Offensivement en feu en témoignent les deux perfs de Chloé Roelandt et Clémentine Rival toutes les deux meilleures marqueuses du match avec 9 buts, les joueuses de Delphine Cendré ont quelque peu oublié de défendre encaissant 31 buts malgré les 10 arrêts de Typhanie Plée. Avec un tournant du match qui se déroulait à la 20e minute, début d’un 0/7 infligé par les gardoises à leurs adversaires et qui allait s’avérer fatal, et ayant compter jusqu’à 14 buts d’avance à la 52e, les Bouillarguaises s’imposaient finalement 31/43 et se relançaient dans cette poule de Coupe de France après leur défaite initiale face à Plan de Cuques. Il faudra quand même rendre une autre copie défensive ce samedi à Bouillargues au moment d’affronter Vaulx en Vélin qui débutera lui son championnat. Auteur d’un 100% au tir samedi soir et de 9 buts, Clémentine Rival savourait en toute modestie “ Cette victoire nous a fait du bien parce qu’on avait vraiment envie de reprendre la compétition surtout avec la crise sanitaire que nous sommes en train de vivre. On a fait un très bon match en attaque mais nous n’avons pas été bonnes en défense! En ce qui me concerne, le temps de jeu et la confiance de mes partenaires m’a permis de réaliser cette performance mais le plus important était la victoire.”



Commentaires