LE RCAGR30 ET LE RC CÉVENOL ENCHAINENT, LE RCU N'Y ARRIVE TOUJOURS PAS

L'affiche AS Monaco/ Rugby Club Les Angles avait forcément une allure de choc entre deux prétendants à la montée en Fédérale2. Si les gardois étaient invaincus après les deux matchs qu'ils avaient joué*, les monégasques voulaient enchainer une troisième victoire après s'être fait cueillir a froid lors de la première journée au Mourillon. Les anglois montraient de suite leurs bonnes intentions en marquant les premiers au pied tout d'abord puis par un essai de Tanguy Rullière qui transperçait la défense monégasque. 0/10 après 13 minutes, difficile de faire mieux. Mais la réaction monégasque était immédiate, au pied la aussi puis par un essai transformé. 10/10 après 20 minutes, ce match démarrait sur les chapeaux de roues. Il ne se passait plus grand chose, hormis une pénalité de Joly qui replace les verts devant, jusqu'à ce que Laurent Aubenas au terme d'un petit exploit solitaire ne redonne l'avantage aux joueurs de Christian Sanciaume et Joris Matheron juste avant la sirène. Après une nouvelle transformation de Joly, le score est de 10/20 à la pause. Un mini break que Joly confirme à l'heure de jeu par un nouveau coup de pied 10/23. Malgré un essai collectif des locaux puis un drop en toute fin de match, la défense du RCAGR tiendra bon et les anglois ramènent une belle victoire 18/23 de la principauté. A la plus grand joie de Laurent Aubenas auteur du 2e essai gardois “ Pour nous c'était notre première sortie et face à un concurrent direct à la montée. On avait tous a cœur de faire un gros match et de ramener la victoire. Nous avons fait un beau match, nous avons été discipliné et patient lors de nos temps faible. Il faut a présent confirmer notre montée en puissance face à l'Isle.”

A la montée de Silhol à Alès, on a assisté à un match à l'ancienne. Des rucks, des mêlées, des ballons portés, des mauls, des bouchons...tout un programme. Les 30 acteurs ont même sorti la boite à gifles en toute fin de match. Un vrai match de gros. D'ailleurs, des gros qui auront marqué tous les essais du match. 3 côté Alésien signés Bazalgette, Marchélidon et Lebastard, un coté héraultais. Et au final, le RC Cévenol qui enregistre sa deuxième victoire de la saison en battant Jacou Montpellier sur le score de 26 à 13 après avoir fait une grosse partie du travail en première mi-temps ou les joueurs de Laurent Brajon menaient 18/10 à la pause. Un deuxième victoire qui fait du bien aux alésiens et au demi d'ouvertire Tommy Bouvier “ 2eme victoire qui fait du bien au moral car on craignait beaucoup cette équipe de Jacou avant la rencontre car elle avait perdu ces 3 premiers matchs en recevant les 2 favoris de la poule où ils prennent quand même le bonus défensif à chaque fois et avait donc clairement cocher le match contre Alès pour lancer sa saison. On débute la rencontre avec le vent dans le dos ce qui met une pression supplémentaire car il fallait prendre vite le score et mettre le plus de point possible. Mais on commet beaucoup de faute pour prendre le large. Et en face on tombe sur une équipe accrocheuse qui remonte bien les ballons contre le vent et qui finisse par trouver la faille sur notre point fort c'est à dire dans l'axe. Malgré tout on mène à la mi temps donc confiant, mais on se répète qu'il va falloir redoubler d'effort contre le vent pour résister à cette équipe. Donc comme on le pensait, Jacou à la possession du ballon mais l'équipe tient le coup grâce à une très bonne défense et à chaque fois qu'on va dans leur camp on score. Une fois le score acquis, Dans les 5 dernières minute on essaye d'aller marquer ce dernier essai synonyme de bonus offensif mais cela n'a pas été le cas. Le groupe était très content de cette victoire à la fin du match en sachant que nous avons une belle marge de progression.”

Dans la Drome, le Rugby Club Uzétien visait une première victoire face au RC Romans-Péage. mais un invité un peu spécial, le mistral, allait s'inviter à la partie et rendre ce match moins agréable qu'il aurait pu. Avec un jeu au pied quasi impossible vu le vent, les uzétiens encaissaient des points les premiers au pied puis sur essai consécutif a un coup de pied raté...à cause du vent. Un tout petit coup de pied réussi par les gardois permettait d'entretenir l'espoir à la pause. mais l'entame de la second epériode  était catastrophique avec deux essais encaissé en 5 minutes. Le match était joué, il était impossible de développer le moindre jeu. Et pourtant dans un sursaut d'orgueil, Kielpinski aplatissait dans l'embut drômois. Allait on assister à un retour des ducaux? A 4 minutes du terme, les dromois douchaient les espoirs gardois en marquant un nouvel essai. cette fois la messe était dite, le dernier essai de Corentin Granier pour Uzès empêchait juste les locaux de marquer le point de bonus offensif. Maigre consolation!!! Théo Kielpinski auteur du premier essai avait déjà la tête tourné sur la réception de Vendres Lespignan ce dimanche “ On a eu une premier mi temps compliquée ou on joue face au vent mais malgré tout  on arrive à avancer.  Devant ça a été difficile de se sortir de notre camp avec le jeux au pied à cause du vent on a donc tenu jusqu’à là mi temps sans prendre trop de points et en espérant que la deuxième mi temps soit différente. En deuxième mi temps, on manque de réalisme derrière en ayant trop peu de ballon, on fait quelques quelque erreurs en défense qui nous coûte le match même si les 10 dernières minutes on marque deux essais. C’est dommage car le match était à notre portée, il faut continue à travailler pour faire un résultat à domicile ce week end”

*Le RCAGR n'a pas joué en Arles à cause des intempéries.    Crédit photos: AS Monaco, Richard Portes et Dauphiné Libéré





Commentaires