LE RCN FÉMININ AURA TENU UNE MI-TEMPS


40 minutes à bousculer le leader invaincu de Fédérale1, la réserve de l’équipe 6 fois championne de France sur les 7 dernières années. 40 minutes à repousser les assauts montpelliérains avec le mistral comme allié. 40 minutes dont 35 à tenir un score vierge face à l’armada heraultaise. Car à la 35e les heraultaises trouvaient la clé de la défense gardoise. Juste assez pour rejoindre les vestiaires sur un score 0/7. Malheureusement dès le retour, le scénario était tout autre. Le début de seconde mi-temps était un long chemin de croix pour des nîmoises qui encaissaient pas moins de 5 essais en moins de 20 minutes. A l’heure de jeu, le score est passé à 0/36. Et c’est un tout dernier essai transformé à la toute fin du temps réglementaire qui ponctuera cette rencontre sur le score de 0/43. Le manager nîmois Alban Meunier avait beaucoup de fierté d’avoir vu son équipe faire jeu égal avec les montpelliéraines durant la première période “ Le score ne reflète pas la physionomie du match. Le score est sévère pour nos filles, tant elles ont donner d'effort pendant le match. Aujourd'hui nous avons prouver que nous pouvons rivaliser contre les meilleurs durant une mi temps, désormais il faudra réussir à le faire sur l'ensemble du match. Le groupe se construit, on note une progression par rapport aux premiers matchs. Si les filles continuent dans le même état d'esprit on ne sera pas loin de nos objectifs. C'est peut être surprenant de réagir ainsi après avoir pris 40 points, mais nous sommes fiers d'elle. Et comme l’a si bien dit notre entraîneur des trois quarts à l'issue du match Jean Phillipe CANTY, désormais vous ne pouvez plus faire moins bien”


Commentaires