LE SB30 ACCROCHÉ, L'OAC ET LA RESERVE DU NO GAGNENT ENFIN

30 minutes de bonnes factures, un but de Hamza Sbai des la première action et le duo Malik Ousfane /Cédric Fabre souverain au milieu de terrain. Les ingrédients du début de match Beaucairois laissaient présager une issue heureuse. Il n'en fut rien!!! Blagnac, ex aequo avec les gardois au moment de commencer le match, n'allait pas se laisser faire et en regagnant la bataille du milieu de terrain, les haut garonnais allaient revenir dans ce match. Même si leurs adversaires se montraient peu dangereux, les joueurs de Sofyan Carletta pouvaient s'estimer heureux d'atteindre la mi-temps avec un petit but d'avance. La deuxième période commençait de la même manière que la fin de la première et c'est assez logiquement que Blagnac égalisait par l'excellent numéro 11 Tairi. Tranquilles à l'image du défenseur central Lamhaf, les rouges et blancs, les visiteurs gardaient la main sur le match. Sofyan Carletta insufflait alors du sang neuf avec les entrées de Daoudi ou Himmes. Si les jambes vieillissante mais toujours aussi techniques de Driss Himmes permettaient aux Beaucairois de remettre le pied sur le ballon, c'était de manière trop brouillonne et trop désorganisée pour espérer autre chose qu'un match nul assez logique au final. Comme l'analyse le défenseur central Sébastien Pérédes " Pour nous, la seule chose à retenir de ce samedi à Beaucaire c’est que nous restons invaincus... il faut lever la tête et rester positif ! On est des grands garçons, on sait que nous n’avons pas été bons, mais même en étant moyens on aurait pu gagner ce match car à part leur but il n’y a eu aucune grosse occasion ni de leur côté ni du nôtre d’ailleurs ! Ca aurais pu faire 0-0, ça a fait 1-1 et ça me semble logique! Maintenant même si il faut pas se cacher derrière, si le match a était très difficile pour les 2 équipes, c’est aussi en parti à cause du terrain... il est dans un état lamentable ! Cette année, nous avons une équipe pour jouer, et sur notre terrain ça devient très compliqué ! Je ne comprends toujours pas que chaque année on joue 2-3 matchs à domicile sur un bon terrain et le reste de la saison sur un terrain de cross... mais c’est comme ça on va repartir sur une nouvelle semaine et préparer le match de Canet en Coupe de France contre une équipe une division au dessus a l’extérieur donc ça sera très compliqué... mais au moins sur un bon terrain (rires)"

A Fabrègues, l'Olympique d'Alès a peut être enfin lancé sa saison et il le doit en partie à un joueur, incontournable en ce moment, l'offensif Amine Sbaï. Son dimanche après midi se résume à un but, une passé dé et une frappe contrée qui termine au fond des filets héraultais...pour une victoire 0/3 des alésiens qui se donnent un peu d'air au classement. Pourtant la première demi heure pouvait encore une fois laissé transparaitre un peu d'inquiétude tant les attaques alésiennes paraissaient brouillonne mais à la 38e l'inévitable Sbaï ouvrait le score. Peu inquiété, gérant bien son match, l'OAC procédait alors par contre et concrétisait cela par deux buts dans les 5 dernières minutes. Par Quiss Maconda et un CSC héraultais, tous emmenés par...Sbaï décidemment au four et au moulin. Une victoire 0/3 qui conforte les alésiens dans leur force et notamment le milieu défensif Théo Peyrard " Cette victoire fait du bien, on a su contrôler notre match en gérant les temps fort et en faisant le dos rond sur les temps faibles, on était pas récompensé du travail fourni depuis le début de l’année sur les derniers matchs même si le contenu était bon , on a enfin pu bonifier notre résultat en gardant notre bon contenu, c’est encourageant pour la suite du championnat, cette victoire nous replace au milieu du classement, on sait qu’on est pas à notre place, on espère enchaîner pour prendre le haut de tableau."

Enfin, la réserve du Nimes Olympique, elle aussi, respire un peu mieux. Les crocodilets se sont imposés 0/1 chez le FU Narbonne, promu chez qui il n'est jamais facile de s'imposer. Mais cette fois, les nîmois ont dominé ce match et leur domination s'est concrétisée par un but à la 50e de Sami Ben Amar. Sans trembler, les gardois ont géré leur fin de match, remportant trois points très importants. Trois points qui les replace au milieu du classement. 



Commentaires