LES FILLES DU CS MARGUERITTES ONT FAILLI TOUT GÂCHER

Tambour battant!!! En déplacement chez le leader de la poule, Perpignan Roussillon Handball, les filles du CS Marguerittes sont entrées de suite dans le vif du sujet. Portées par Lea Biscuit et Alexia Gizzi, les gardoises prenaient très rapidement 4 buts d’avance. Avance qu’elles gardaient quasiment toute la première période mais les catalanes avaient une réaction d’orgueil dans les toutes dernières minutes de ce premier acte et rentraient aux vestiaires seulement menées de 1 but 11/12. Le début de la seconde période était du même acabit, Marguerittes sous l’impulsion de Manon Chagnard reprenait un petit matelas de 3 buts d’avance. Mais la situation se tendait pour les protégées de Thierry Pachaire et John Grimaud, les perpignanaises revenaient une nouvelle fois. Si les gardoises étaient toujours devant, elles n’arrivaient pas à prendre plus d’un but d’avance. Et pourtant, elles accéléraient à la 50e pour faire un break de 4 buts que l’on pensait victorieux. Mais pour la 3e fois de la soirée, leurs adversaires revenaient pour prendre à 1 minute 30 de la fin du match l’avantage pour la première fois. Les gardoises s’en remettaient alors au bras de Chagnard qui trouvait l’ouverture et malgré un dernier tir catalan, les marguerittoises arrachaient le point du match nul 27/27. Mais quelle fin de match Hitchcockienne!!! John Grimaud l’un des deux coachs marguerittois me déclarait après le match “ Les filles ont fait une belle entame de match avec un 7-2 au quart d'heure de jeu, et puis un second quart d'heure de jeu ou les perpignanaises ont grappillé et profité des erreurs des bleues  le pour revenir à 1 but à la mi-temps ( 11-12). Sur la seconde mi-temps tout semblé être géré pour les filles, en menant 25 à 21 à 10 minutes de la fin , mais une nouvelle fois les sanctions de fin de match  et la fatigue ont fait que les bleues ont tremblé... Score final 27a27, on prend 2 bons points en terre catalane, mais un goût amer car c'était un match largement à notre portée. On garde tout de même une invincibilité qui a fêté sa première bougie, on est l'équipe à battre de partout où l'on se déplace, c'est pas le meilleur statut pour nous mais ça nous fait pas peur (rires) Et un petit mot pour la suite du championnat, je ne sais pas quand va t-on sortir de toute cette mascarade, mais vite qu'on retrouve notre gymnase le week-end nos supporters, et surtout le plaisir et la passion du handball à partager tous ensemble... On pense fortement à certaines équipe qui n'ont jouer qu'un seul match ou voir pas du tout depuis le début de saison , c'est difficile et il va falloir sûrement prendre des décisions pour la suite... Les bonnes je l'espère !”






Commentaires