L’USAM AVEC UN CŒUR GROS COMME ÇA RAMÈNE UN POINT DE CHAMBERY

Il est des soirées qui ne devraient pas avoir lieu dans le sport français, celle de hier soir est un simulacre de soirée sportives. Mais c’est aussi dans ce genre de moment que l’on voit si une équipe a du cœur, ou parler plus vulgairement si elle a des cojones...je vous passerai la traduction. Car l’USAM Nimes Gard est arrivé au Phare de Chambéry pour y jouer son match de 5e journée de Lidl Starligue. Et après avoir essuyé un refus de la commission médicale, la Green Team en est repartie pour cause de cas de Covid. Mais la commission des compétitions en a décidé autrement et a rappelé les nîmois déjà sur le chemin du retour. C’est donc amputé d’une partie de son équipe, avec seulement 11 joueurs valides et une rotation quasi nulle pour le coach Franck Maurice que les gardois ont joué ce match. Et ils l’ont débarré tambour battant porté par l’égyptien Ahmed Hesham qui montrait toute l’étendue de son talent. Les deux anciens Michael Guigou et Vid Kavtnicik faisaient le reste. Et que dire de la prestation XXL du pivot Nicolas Nieto. Oui mais voilà si la mi-temps était atteinte sur le score de 14/14 à la faveur d’une fin de première période chambérienne, on pouvait quand même craindre pour la seconde vu le peu de banc à la disposition de Franck Maurice. Et les locaux faisaient la course en tête durant ce second acte, Rémi Desbonnet moins en réussite cédait sa place à Teodor Paul. Mais à des savoyards brouillons, s’ajoutaient des nîmois opportunistes et filous. Un peu trop puisque Luc Tobie auteur d’une faute de frustration était expulsé et les nimois se retrouvaient en triple infériorité numérique. Mais au moment où l’on pensait que les protégés du président Tebib allaient craquer, au contraire, ils revenaient une nouvelle fois grâce a notamment 20 minutes de haut niveau de Nieto. L’égalisation a 29/29 était marqué et c’est tout un symbole par le jeune Lou Derisbourg, et l’USAM avec un cœur gros comme ça et pas que...arrachait le point du match nul lors d’une soirée où le club du Mont Duplan ressort grandi. Mais que dire de la LNH!!!









Commentaires