SCÉNARIO CRUEL POUR DES NÎMOISES QUI MÉRITAIENT MIEUX

Au moment de recevoir les filles de l’OGC Nice, deux victoires au compteur depuis le début de la saison, les filles du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard, a la recherche de leur premier succès, ne partaient pas favorites. Mais  une pelouse dans un état exécrable et le fort mistral soufflant sur l’annexe des costières semblaient niveler l’écart qu’il pouvait y avoir entre les deux équipes. Dans un jeu qui se concentrait au milieu de terrain et où la nîmoise Emilie Schaller, véritable machine à ratisser des ballons, prenait le dessus sur les milieux niçoise, les protégées de Ludovic Gros  arrivaient même à se créer des situations intéressantes par Khadija El Kessili qui par deux fois faisait passer un frisson dans la défense niçoise. Et pourtant a quelques secondes de la fin de la première période, les joueuses de la Côte d’Azur se créaient une grosse occasion mais la défense nîmoise bien organisée autour d’Oceane Grange sortait le ballon et les deux équipes regagnaient les vestiaires sur un score nul et vierge. La deuxième période était du même acabit. Les gardoises reprenaient le jeu à leur compte, se créaient des occasions par El Kessili ou sur les coups de pieds de Charlene Farrugia. On ne voyait guère les niçoises mais on sentait que ce match pouvait basculer sur un coup du sort. Et il arriva deux, trois minutes avant la fin du temps réglementaire, une attaquante niçoise était déséquilibrée dans la surface de réparation. L’arbitre n’hésitait pas et désignait le point de penalty. Nice ouvrait le score...sans s’être procuré une seule occasion de la seconde mi-temps. Les nîmoises jetaient leurs dernières forces pour essayer d’égaliser et sur un contre Nice doublait la mise. Le scénario était cruel. L’arbitre sifflait la fin du match sur le score de 0/2. Le FFNMG n’a toujours pas ouvert son compteur point mais l’aurait largement mérité. Une rencontre qui laissait beaucoup de frustration au coach Ludovic Gros “ Sur le match, on mérite mieux mais force est de constater qu’à l’arrivée, on prend zéro point encore une fois. Donc c’est cruel, on s’approche, on tient les choses mais je trouve que sur cette fin de match, on a pas le droit de se tuer comme ça. Le 2e but est anecdotique mais le 1er, la fille a pas le droit de s’en sortir. Elle est dos au but au point de corner, elle passe entre 2 et derrière on fait une faute de frustration qui n’a pas lieu d’être. Donc c’est frustrant. La volonté était de gagner la bataille du milieu de terrain. On sait que sur ce terrain, c’est compliqué de développer du jeu. Il est pas bon donc on est plus ou moins forcé que ce soit nous ou l’équipe adverse de jouer un peu long. L’objectif était d’avancer sur le porteur pour empêcher ces ballons longs. Je trouve qu on l’a plutôt bien fait à part en fin de 1ere mi-temps ou on a été un peu moins efficace, on a baissé le pied et de suite on a été un peu plus sous pression. Mais sur l’ensemble du match, je n’ai pas grand chose à reprocher à qui que ce soit. C’est pour ça que c’est dommage de se planter comme ça et de se faire hara-kiri” Crédit photos: Gilles Pelissier






Commentaires