TROP MALADROIT DANS LE MONEY TIME, L’USAM S’INCLINE DANS LE DERBY

Si les nîmois attaquaient ce derby de la meilleure des manières en scorant les premiers par Luc Tobie, la suite de la première mi-temps allait être un chemin de croix pour l’attaque de l’USAM Nimes qui se heurtait à la défense de fer du MHB et à son excellent gardien Marin Sego. Totalement en échec à 10 mètres à l’image de Quentin Minel qui ne trouvait pas de solution, les gardois s’en remettaient au jeu en pivot de Benjamin Gallego puis de Nicolas Nieto. Les 8 arrêts de Rémi Desbonnet permettaient aux joueurs de Franck Maurice de ne pas trop prendre l’eau. Et c’est l’entrée du jeune pivot Tom Poyet qui apportait sa hargne et dynamisait l’attaque de la Green Team qui passait un 3/0 aux montpelliérains lors des 4 dernières minutes de cette première période. Ce qui permettait a l’USAM de rester au contact au moment de rejoindre les vestiaires sur le score de 12/14. La deuxième période commençait sous les mêmes auspices que la première. Mais Quentin Minel entrait en action. Alors qu il avait tout raté en première mi-temps, la recrue nîmoise enchaînait les buts. A tel point que les gardois passaient devant pour la première fois après un nouvel arrêt de Desbonnet qui concluait lui même l’action d’un but de ses barres. S’engageait alors un mano à mano. Mais l’USAM se montrait trop maladroit notamment aux penaltys. Kevin Bonnefoi, le gardien heraultais, faisait le reste. Ça allait se jouer à un tir, à un but. Et à ce jeu la, le MHB s’imposait 24/25 dans ce derby qui a tenu toutes ses promesses. 



Commentaires