LES CROCOS RÉUSSISSENT LEUR COUP ET STOPPENT LEUR SÉRIE NÉGATIVE

Jérôme Arpinon a réussi son coup. Mettre en place un bloc bas pour contrer une équipe rémoise qui restait sur 10 buts sur les 3 derniers matchs. Le 4/3/3 annoncé au moment du coup d'envoi a plus ressemblé à un 4/5/1. Mais qu'importe, comme l'a déclaré Pablo Martinez à la pause, même si c'est pas agréable a voir, c'est efficace. Et il fallait que ça le soit car Nîmes Olympique avait besoin de se rassurer après 4 défaites d'affilées. Si la première période ne restera pas dans les annales, elle avait au moins le mérite de planter le décor. Une solidité défensive retrouvée...c'est ce que l'on retiendra des 45 premières minutes. Vu qu'en face le Stade Rémois avait décidé de ne pas en faire plus que ce 0/0, les deux équipes regagnaient les vestiaires sur un score nul et vierge. Au retour des vestiaires, Nîmes se montrait un tout petit plus ambitieux, se créait une ou deux occasions et voyait sa meilleure entame de seconde mi-temps récompensée. Zinedine Ferhat enrhumait le belge DeSmet d'un petit pont puis au terme d'un léger contact, s’écroulait dans la surface. Mr Stinat n'hésitait pas et montrait le point de penalty. Renaud Ripart plaçait le ballon sur la gauche du gardien et le prenait à contre pied. Les crocos menaient alors 0/1. Quatre matchs qu'ils n'avaient plus mené au score. Et la suite du match allait dans le sens des nîmois qui avaient une bonne occas de tuer le match par Karim Aribi. En vain. On allait donc trembler jusqu'à la fin. Et que dire sur les trois grosses occasions de Reims. Un poteau, une transversale et un arrêt de Baptiste Reynet et les trois points étaient dans la poche. Et qu'ils font du bien!!! Surtout après les défaites de Dijon et Strasbourg, les nîmois sont 15e devant Saint Étienne et devant l'adversaire du jour...



 


Commentaires