SUR COURANT ALTERNATIF, L’USAM S’INCLINE FACE À KRISTIANSTAD

Du rythme, du rythme... C’est ce que demandait Remi Desbonnet à ses coéquipiers à plusieurs reprises dans ce match de Coupe d’Europe... Car avec un 3e match en moins de 7 jours, la Green Team a joué sur courant alternatif, semblant manquer de rythme par moments. Pour cette 3e journée d’EHF European League, l’USAM Nimes Gard recevait les suédois de Kristianstad, leader de leur championnat et en pleine confiance. Si les nîmois frappaient les premiers par Mohammad Sanad sur penalty, les suédois leur infligeaient un 0/3 par le seul Petersen. A partir de ce moment là, malgré des nîmois qui ne lâchaient pas prise au score, les joueurs de l’IFK Kristianstad feront toujours la course en tête...jusqu’à la pause. Installés dans un faux rythme, les joueurs de Franck Maurice seront surtout victimes de leurs mauvais choix de jeu et finalement ne rejoignaient les vestiaires que menés d’un but 12/13 grâce à une grosse première période de Remi Desbonnet durant les trente premières minutes avec 11 arrêts. Dès la reprise, on pensait que les nîmois s’étaient fait un peu secouer dans les vestiaires tant ils semblaient avoir retrouver de l’allant. Mais après un 3/0, la Green Team retombait dans ses travers et dans son faux rythme. Le mano a mano se poursuivait. A 6 minutes de la fin, Tesio puis Guigou donnaient un petit avantage aux gardois. Mais coriaces, les suédois ne lâchaient rien et par deux fois Einarsson ramenait son équipe à hauteur des nîmois. Kristianstad prenait même l’avantage. Ahmed Hesham ratait la dernière cartouche pour égaliser. L’USAM s’inclinait finalement 24/25.


Commentaires