CARTON PLEIN POUR L'ESTAC DE GAUTHIER GALLON, RECU UN SUR DEUX POUR LES CHAMOIS DE MATHIEU MICHEL

Deux journées de Ligue 2 BKT en trois jours...c'était le programme des deux gardiens gardois de l'antichambre de l'élite du football français. Et samedi, le score 2/1 était le même pour les deux amis mais le résultat ne l'était pas. L'Estac Troyes du nîmois Gauthier Gallon recevait Amiens et les troyens coinfirmaient leur bonne forme du moment en s'imposant 2/1. Un match ou Gallon auteur d'un belle parade des la 5e minute n'était battu qu'à 10 minutes de la fin du match sur un penalty qu'il avait lui même concédé. Pourtant parti du bon côté, le portier du club de l'Aube voyait le ballon lui passer sous le bras. Son équipe ayant fait le nécessaire avant en marquant deux fois s'imposait 2/1. A Toulouse, les Chamois Niortais auront eu des regrets au coup de sifflet de l'arbitre. Alors qu'ils avaient ouvert le score rapidement par l'excellent Ba, Van den Boomen du frappe limpide et enroulée de 25 mètres égalisait deux minutes plus tard sans que le redessanais ne puissent rien...malgré une belle détente. Malgré pléthores d'actions, les chamois se faisaient cueillir un but de Healey à un petit peu plus du terme du match. Les niortais s'inclinaient 2/1 au Stadium. 

Pas le temps de souffler que hier soir, soit 3 jours après le match du week-end que la 13e journée pointaiut le bout de son nez. Et elle a permis a l'Estac d'enchainer et de conforter sa 3e place. L'inévitable Yoann Touzghar ouvrait le score pour les troyens. Et juste après la pause, Rodelin trompait Gallon. Mais Troyes est une des équipes en forme du moment et Ba délivrait son équipe à la 77e minute pour une importante victoire 1/2 en terre bretonne. A domicile, les Chamois Niortais de Michel comptait bien réagir face à Clermont après leur défaite en Occitanie. Et c'était chose faite des la 22e la aussi par le buteur maison Pape Ba qui signait un 2e but en 2 matchs. Juste avant la mi-temps, Jordan Tell laissait trainer son pied sur Mathieu Michel. L'arbitre gardois Nicolas Rainville expulsait l'attaquant Clermontois. La deuxième mi-temps ne changeait rien, malgré bon nombres d'occasions, malgré un pénalty raté par les niortais, le score n'évoluait pas et Niort se relançait au classement avec une 8e place à 4 points de Troyes, troisième. 



Commentaires