DÉBUT D'ÉTAPE MARATHON DIFFICILE POUR SARREAUD, BEAUCOUP MIEUX POUR DUMAS

2 heures 49 minutes et 01 seconde...c'est le temps perdu pat le duo Jean Luc Pisson Ceccaldi et son copilote gardois Valentin Sarreaud. Le début de l'étape marathon ( étape 7 et 8 courues sans assistance de leur équipe) n'a pas été favorable au pompiers gardois. Entre soucis mécaniques et crevaisons, le Genolhacois et son pilote ont aussi chuté du podium de la catégorie T3, perdant 2 places, à la faveur d'une 15e place sur cette étape 7. 48e des véhicules légers après plus de 8 heures de spéciale, le buggy Zephyr numéro 397 recule à la 23e place du général.

Une première partie d'étape marathon qui s'est mieux passée pour l'Alésien Romain Dumas et son copilote Gilles de Turckheim. longtemps en course pour un Top15, le buggy Rebellion DXX numéro 315 termine finalement à une 23e place en 5 heures 10 minutes. Un Romain Dumas qui pointe à la 45e p^lace du général et qui des l'arrivée avait une pensée émue pour Hubert Auriol, 3 fois vainqueur du Dakar, décédé ce dimanche d'étape marathon. " Mes premières pensées ce soir sont pour Hubert Auriol qui est décédé aujourd'hui. Un grand monsieur qui représente tant sur le Dakar, d'abord en pilote puis en dirigeant l'épreuve. Il a fait rêver beaucoup de monde, j'ai eu le plaisir de le rencontrer et je l'appréciais. Je présente mes sincères condoléances à tous ses proches. C'est avec Hubert Auriol à l'esprit que la course se poursuit. Nous avons terminé la première partie de l'étape marathon avec la 23ème place, alors que nous avons longtemps pointé dans le Top 15. On poursuit notre progression et on écoute les conseils à distance du team RD Limited pour faire la mécanique."



Commentaires