GALLON RETROUVE LA TÊTE, MICHEL S'INCLINE AU 2e PENALTY

L'ESTAC Troyes a bien débuté son année 2021 en s'imposant 2/0 face a la Berrichonne de Châteauroux dans ce qui avait tout l'air d'un match piège face à une équipe de bas de tableau qui n'a rien à perdre et qui en plus venait de changer d'entraineur. Une victoire longue a se dessiner puisque les Troyens ont du attendre le dernier quart d'heure pour s'imposer. Châteauroux perdait tout en 7 minutes, entre la 77e et la 84e encaissant deux buts et en voyant l'ancien croco Jeremy Cordoval écoper d'un carton rouge. Gauthier Gallon, le gardien nîmois de l'ESTAC passait lui une belle soirée avec un nouveau cleen-sheat (pas de but encaissé pour les non-initiés). Après une première période assez tranquille ou il voyait deux tirs castelroussins passer largement au dessus de ses buts, il devait s'employer sur une reprise ratée et contrée d'un attaquant berrichon puis sur une frappe à bout portant ou il faisait l'arrêt qu'il faut, assez mécontent du repli de sa défense. Cette victoire combinée à la défaite de Grenoble permet au club de Gallon de reprendre la tête de la Ligue2 BKT. 

En Aveyron, les Chamois Niortais du Redessanais Mathieu Michel pensaient bien tenir la bonne affaire de l'avant dernière journée des matchs allers en menant 0/1 à l'entrée des 5 dernières minutes. Devant depuis le retour des vestiaires grâce à un but rapide (46e) sur une frappe contrée, les niortais pensaient avoir fait le plus dur. Surtout qu'ils semblaient avoir la chance avec eux; le ruthénois Ouhafsa ratait complètement un penalty à la 16e minute de jeu, en frappant un missile au dessus des buts de Michel. Et à part un superbe arrêt réflexe du gardois de Niort à la 50e minute, celui ci était finalement peu inquiété. Les attaquants de Rodez étant maladroits. Il allait falloir un coup du sort pour que les aveyronnais égalisent. Une main involontaire d'un défenseur niortais sifflée par Mr Thual et cette fois, Mathieu Michel était pris à contre pied. Les chamois ramènent finalement un petit point pour leur reprise. 




Commentaires