LA RAGE DE VAINCRE ENNEIGÉE DE GALLON

Ni Weissbeck, le meilleur sochalien depuis le début de saison, par deux fois sur coup franc , ni Bedia son ancien partenaire dans un face à face, ni Ambri sur une belle frappe n’ont pu tromper la vigilance de Gauthier Gallon, le portier nîmois de l’ESTAC Troyes. En fait seul Soumaré d’une belle frappe du gauche à laisse le gardois sans réaction. Car sinon, dans des conditions très limites pour jouer au foot, Gallon a été impeccable, assurant l’essentiel, éviter qu’un ballon rendu glissant par les fortes chutes de neige qui se sont abattues tout au long des 90 minutes sur le stade de l’Aube. Une neige qui a empêché les Chamois Niortais de l’autre gardien gardois Mathieu Michel de jouer sur la pelouse de Chambly. Malgré un petit voyage sur les terres de la famille Luzi, la neige tombée en grosse quantité aura eu raison de ce match. À Troyes, le FC Sochaux Montbéliard n’a pas démérité et est tombé non pas sur un os mais sur deux. Le premier est son ancien joueur Florian Tardieu auteur d’un doublé pour Troyes. Le second est le gardien gardois auteur de 4 belles parades qui auraient mérité bien meilleur sort. Grâce à cette victoire acquise avec une belle rage de vaincre, les Troyens confortent leur place de leader de Ligue 2 BKT. 



Commentaires