AVEC DEUX GROS DEBUTS DE MI-TEMPS, L'OAC FILE EN 16e DE COUPE DE FRANCE

3 minutes et 50 secondes. C'est le temps qu'il aura fallu a l'Olympique d'Ales pour prendre les devants dans ce 32e de finale de coupe de France qui l'oppose au club héraultais de Fabrègues. 3 minutes et 50 secondes et quel but d'Amine Sbaï! Après une transversale latérale de Lucas Franco, le numéro 11 alesien éliminait deux joueurs et enroulant sa frappe qui terminait dans le petit filet du gardien héraultais. Avec une ouverture du score aussi rapide, le coach alésien Stéphane Saurat demandait à ses joueurs d'etre attentifs. Pourtant Steven Bouchite se faisait une petit frayeur en ratant son premier dégagement, qu'il catapultait dans le dos de l'avant centre de Fabregues. Sans conséquence heureusement ! Il fallait attendre la 11e minute pour voir la premiere action de Fabrègues. Sur un coup franc qui passait largement au dessus. Alès répondait du tac au tac avec une double action de El Bakkal puis El Hamri qui étaient à deux doigts de doubler la mise. Les alésien qui continuaient à pousser et Sbaï, intenable sur son côté gauche était victime d'une faute alors qu il avait fait la différence. Le coup franc de Lucas Franco était repoussé par le gardien dans les pieds de El Hamri qui frappait a côté. L'OAC se créait les occasions les plus franches mais ne parvenait pas à doubler !a mise à l'image d'El Bakkal qui après s'être joue du gardien, frappait trop mollement, ce qui n'inquietait pas le défenseur resté sur sa ligne. L'arbitre renvoyait les deux équipes aux vestiaires sur le score de 1/0 pour les cévenols. Il ne fallait attendre qu'une seule petite minutes des le retour des vestiaires pour voir l'OAC faire le break. Sur un débordement d' Aloïs Chabassut, parti de ses 18 mètres, et après un relai avec Selmane El Hamri, le capitaine alésien trouvait Oussama El Bakkal qui cette fois laissait pas passer l'occasion de doubler la mise. Alès enchaînait, El Bakkal servait Sbaï lui aussi tout proche d'assurer la qualification alésienne. Le match perdait un peu de son intensité. Juste après d'heure de jeu, Fabrègues était a deux doigts de réduire le score quand Belhadj a la réception d'un centre, trouvait...le poteau de Bouchite qui n'en demandait pas tant et se saisissait du ballon. Le temps défilait a l'avantage des alésiens. Bien articulé autour d'un Laley Fofana impeccable, d'un duo Théo Peyrard/Jordan Aidoud qui aura ratissé un nombre incalculable de ballons, de son maestro Lucas Franco et de son buteur, 4e but en 3 matchs, El Bakkal, l'OAC continue son beau parcours en coupe de France et peut espérer en 16e de finale affronter une Ligue1. Pour cela, il faudra attendre le tirage de ce soir.


Commentaires