LES CROCOS RESPIRENT ENCORE

Dans le match de la peur, le Nimes Olympique n’a finalement que peu tremblé. Si ce n’est à la 69e minute et le face à face Celina/Reynet remporté par le portier nîmois...à la main ferme. Puis, dans un match où les erreurs techniques se sont succédées les une aux autres, l’éclaircie est venue de Renaud Ripart. Sur un centre de Lucas Deaux, le meilleur buteur nîmois catapultait le ballon dans le but dijonnais. Au meilleur moment...à 13 minutes du coup de sifflet final, les crocos prenaient l’avantage 0/1 à Dijon. Devant le peu de réaction des bourguignons, Nimes avait la bonne idée de doubler la mise par Eliasson avec une nouvelle fois Renaud Ripart au départ de l’action et Birger Méling à la dernière passe. Finalement peu mis en danger, les nîmois s’imposaient 0/2 au stade Gaston Gérard et même si la victoire de Nantes a Angers et le nul de Dijon en principauté monégasque ne leur sont pas favorables, les crocodiles respirent encore. Mais ne faut il pas seulement s’occuper de soi et ne pas regarder les autres que l’on va bientôt affronter???








Commentaires