SANS ÊTRE GÉNIAL, LE PSG PASSE TROIS BUTS À DES NÎMOIS QUI N’ONT JAMAIS BAISSÉ LES BRAS

Face aux grandes équipes, les erreurs se payent cash... La passe en retrait plein axe de Lamine Fomba anéantissait 18 premières minutes intéressantes du Nimes Olympique. Angel Di Maria ne laissait pas passer l’occasion de tromper un Baptiste Reynet déjà beaucoup sollicité. Et quand le gardien nîmois était battu c’est son poteau qui le suppléait. Les occasions parisiennes se multipliaient et à juste avant v’la mi-temps c’est Pablo Sarabia qui de la tête doublait le score. Et c’est logiquement que les crocos rentraient aux vestiaires menés 2/0. Et ce malgré une belle tête de Fomba détourné par Rico, le portier parisien. De retour des vestiaires, Paris déjouait et les crocos s’enguaillardissaient. Et au moment où Nimes avait le pied sur le ballon, Kylian M’Bappé marquait un superbe but d’une frappe enroulée qui battait Reynet. 3/0, même si on doutait peu de l’issue de ce match, la messe était dite. La fin du match n’était qu’une formalité pour les parisiens qui géraient leur avance à leur guise. Si la victoire parisienne est nette et sans bavure, on ne peut pas dire que les nimois ont été ridicules. Mais Paris n’a pas eu besoin d’être génial pour battre Nimes. En tout cas, avec cette nouvelle défaite, les crocodiles restent lanterne rouge de ligue 1.



Commentaires