11e CLEAN SHEET TRANQUILLE POUR GALLON, MAUVAISE SOIRÉE POUR MICHEL

L'ESTAC Troyes a enchainé...Vainqueur samedi de l'AC Ajaccio sur le score de 1/0, le club de l'Aube est allé s'imposer hier soir 0/3 sur le terrain de Chambly. Si la première action du match était pour les joueurs de l'Oise, Gauthier Gallon le gardien gardois de l'ESTAC regardait le ballon passer à côté de ses barres. Alors que les Troyens prenaient le jeu à leur compte, le match tournait à leur avantage à la 38e minute quand l'ancien nîmois Umut Bozok filait seul au but et était victime d'une faute. Chambly se retrouvait à 10. Le match venait de basculer...et en quatre minutes, il allait être plié. Deux minutes plus tard, l'inévitable Touzghar ouvrait le score, que doublait Bozok encore deux minutes plus tard sur un penalty. Le match était assez tranquille pour Gallon et il voyait à la 87e minute son équipe marquer un 3e but qui scellait une belle victoire. Le portier gardois de Troyes enchainait lui un 11e clean sheet en 28 journée. 

A Niort, les Chamois du Redessanais Mathieu Michel voulait eux aussi enchainer après une victoire face à Pau et un bon match nul face à Grenoble, candidat à la Ligue1. Mais la soirée ne s'est pas passée comme le gardien gardois du club des Deux Sèvres l'aurait espéré. Et comme pour son pote troyen, Michel voyait le premier tir du match passer loin à côté de ses buts. Mais 3 minutes plus tard, à la 11e Ambri, le milieu gauche du FC Sochaux réglait la mire et ouvrait le score. Juste avant la demi heure de jeu, Michel était vigilant sur une frappe de Weissbeck qu'il claquait au dessus de ses cages. Il était encore sollicité sur l'action suivante de Weissbeck, gagnait une fois de plus son duel avec le sochalien mais le ballon retombait dans les pieds de Niané qui doublait la mise. Mais les niortais réagissaient très vite par Mendes qui réduisait le score une minute plus tard. Juste avant la pause, Michel devait s'employer sur une demi volée de Daham puis une reprise de Niané, il était ensuite sauvé par son poteau gauche. Mais à l'heure de jeu, le match tournait définitivement en faveur des sochaliens, Michel voyait son latéral gauche être expulsé en position de dernier défenseur. Le gardois était encore impérial sur une tête de Daham sur laquelle il se couchait bien, il claquait la balle en corner sur un centre tir de Virginius mais alors que son équipe poussait à 10 contre 11 pour égaliser, le gardois faisait faute sur Bedia parti en profondeur, l'arbitre n'hésitait pas...penalty et carton jaune. Le 3e duel Weisbeck/Michel était cette fois le bon pour l'attaquant sochalien. Niort s'inclinait 1/3 et s'enfonçait dans le ventre mou de Ligue2. 






Commentaires