L’APPRENTISSAGE CONTINUE POUR LE GARDOIS ALEXANDRE DELETTRE

61e du Grand Prix Industria et Artigianato, 67e du Troféo Laiguéglia après une 102e place sur la Faun Ardèche Classic et une 89e place sur la Royal Bernard Drome Classic...L'apprentissage du monde professionnel continue pour le Bellegardais Alexandre Delettre. La team Delko avait emmené son jeune coureur néo pro sur 4 belles courses en 10 jours. En effet, du 27 février au 7 mars, la récente révélation de l'Étoile de Bessèges n'a pas chômé et a été au niveau des résultats en constante progression. J'ai joint Alexandre par téléphone pour savoir comment il se sentait après ces 10 jours intensifs. "C'était quatre courses très rythmé avec un gros niveau et des parcours très dur. Il fallait être prêt. J'ai fait plus de boulot pour l'équipe. Je me suis comporté comme un équipier. Pour mettre mes leaders dans les meilleures positions possibles. J'apprends beaucoup dans le placement, dans la manière de courir. Je progresse physiquement. Pour les boucles Drôme-Ardèche, je me sentais pas trop mal physiquement. j'avais eu quelques petits soucis de dos quelques jours auparavant mais ça allait. Le niveau était très relevé mais j'ai fait du bon boulot d'équipier*. En Italie, lors du Troféo ou du Grand Prix, j'étais la en tant que remplaçant de dernière minute et je me suis mis a disposition de mes leaders**. Maintenant, l'objectif c'est Paris/Troyes le 14 mars, une belle course qui peut selon les conditions se terminer au sprint donc je vais travailler pour mes sprinteurs puis Cholet/Pays de Loire le 28 mars. Mais franchement, je me sens bien, j'apprends, je progresse et j'ai encore plus envie de travailler"

*Son coéquipier Gallego termine aux portes du Top20 en Ardèche, l'Érythréen Hailu 7e dans la Drôme, **Hailu 9e à Laiguéglia et 16e à Larciano pendant que Finetto prenait la 15e place de ce Grand Prix Italien. 




Commentaires