OAC/MHSC...CONF DE PRESSE

Le contraste était saisissant...Entre un Michel Der Zakarian fermé et râleur et un Stéphane Saurat souriant et rempli de fierté, on se demandait qui était le vrai gagnant de ce match...Les deux coachs du Montpellier Hérault et de l'Olympique d'Alès se sont succédés en conférence de presse. Voici les meilleurs moments de cette conf...
Et c'est l'entraineur du MHSC qui se présentait en premier " On est soulagé, c'est bien de se qualifier. on ne s'attendait pas à un terrain aussi difficile. l'adversaire était motivé. Le principal était la qualification... sur ce terrain sec et bosselé. On s'attendait à un match difficile face à une équipe de N3 qui avait envie de montrer ses qualités. On avait fait tourner, certains joueurs manquaient de rythme. Tout peut arriver en coupe, sur un match. Tout est possible. En coupe, les petits peuvent battre les gros. Ferri marque et fait la passe sur le 2e but. C'est bien pour lui. Il a fait son travail. Il est au bon endroit au bon moment. Les 3 changements ont amené un peu plus de dynamisme. On s'entraine tous les jours pour jouer de smatchs à haute intensité, je ne pense pas que les joueurs soient cuits. Le derby face à Nîmes, c'est dans 8 jours"
Arrivait ensuite le coach de l'OAC qui après avoir salué son homologue montpellierain, s'installait derrière la table pour répondre aux questions " Je ressens de la fierté par rapport à ce qu'ont montré les garçons. On voulait être à la hauteur. Par rapport au scénario, même si on a souffert, on peut le gagner ce match. Donc il y a forcément de la déception. mais j'ai surtout envie d'être fier de mes joueurs. Il y avait 4 divisions d'écart, en face c'est pas des pimpins. Ils nous ont respecté. C'était le but qu'ils nous respectent.  La chose que je regrette de l'après midi, c'est nos 10/12 premières minutes ou on leur laisse le ballon. On a bien vu qu'en jouant 10/15 mètres plus haut, on pouvait faire mieux. On prend un but qu'on aurait pu éviter de prendre si on gère autrement notre entame. On va pas se plaindre de notre terrain. Par contre, le manque de championnat nous a pénalisé à la fin. On a manqué de rythme. L'idée c'était de montrer une belle image du club et de la ville. On a un projet... J'ai bien aimé la réaction qu'on a après le 1er but. je leur ai dit à la mi-temps que c'était bien ce qu'on faisait. Oussama El Bakkal, c'est la belle histoire, c'est un peu un rêve. On a essayé de faire un recrutement avec des jeunes joueurs (Fofana, Sbaï ou Fontanelli) entouré de joueurs qui ont un vécu (Franco, Djabou...) C'est une fierté. J'ai énormément de respect pour ce club de Montpellier mais j'ai passé 6 ans à Nimes Olympique donc j'ai le cœur rouge. mais j'aile surtout le foot quand il est bien pratiqué. C'est difficile d'avoir un objectif en Coupe de France, n'oublions que l'on s'est qualifié aux tirs au but au Chemin Bas d'Avignon."
Crédit photos: JuSports30 pour Der Zakarian et Capture d'écran Objectif Gard pour Saurat



Commentaires