USAM NIMES/TCHEKHOV...CONF DE PRESSE

Après que le coach de Tchekhov Vladimir Maksimov et son capitaine se soient satisfaits de la qualification de leur équipe grâce à une première mi-temps ou les russes auront bien géré le match et ou en deuxième leur gardien et leur concentration ont fait le reste, c'est Franck Maurice le coach de l'USAM et Julien Rebichon son capitaine qui sont revenus sur ce match.

Un Franck Maurice qui a de suite souligné "21 tirs manqués, 15 pertes de balles ça fait 36 ballons perdus. Pourtant, on a récupéré des ballons, Debs* a fait des arrêts. Mais on a manqué de lucidité dans le shoot et la dernière passe. Pour Julien Rebichon, il y a "de la déception. On a mis beaucoup d'énergie dans ce match. Mais on est toujours derrière. C'est difficile car ils ne sentent pas en danger. Ca se joue sur des détails. On avait la volonté de le gagner". Franck rajoutait alors " On a jamais réussi les bonnes séquences offensives. A 9/8 on a un ballon de +2 et derrière on prend un 0/3. Ils ont jamais été en danger. Même quand on a récupéré des ballons. L'expérience était de leur côté.  Sur les deux matchs, c'est une équipe que l'on a pas battu donc c'est logique qu'ils se qualifient". Pour Rebich, "ca reste une belle aventure, c'est du haut niveau. Maintenant, notre fin de saison va être hargneuse. On veut retrouver la Coupe d'Europe des la saison prochaine. Le club a grandi. Les nîmois doivent être fiers même si ce soir ils doivent déçus". Le mot de la fin revenait à Franck Maurice "Ce qui n'est pas compliqué à lire c'est le prochain match à Limoges... Pour cette coupe d'Europe, il y a des satisfactions et des frustrations (la saison dernière qui s'est arrêtée brutalement, l'absence de public cette saison). J'espère qu'on a emmagasiné des choses positives. Même si l'objectif est atteint avec un 1/8e de finale, il y a de la déception. On a raté 30 minutes sur cette double confrontation et on le paye cash..."  

*Rémi Desbonnet



Commentaires