14e CLEEN SHEAT POUR UN GALLON PLUS QUE JAMAIS DÉCISIF

"Je suis content. Je travaille beaucoup à l'entrainement pour être décisif les week-ends en match. Se voir déjà en Ligue1 serait une faute professionnelle. Dans ce championnat, tout va vite. Ça sera compliqué jusqu'au bout. On a beaucoup d'envie pour atteindre nos objectifs. (Contre Caen), on était moins beaux à voir jouer, mais on s'en fiche !". La réception de Caen n'aura pas été de tout repos pour l'ESTAC Troyes plus que jamais candidat à la montée en Ligue1.  Si el début de match était troyen, après le quart d'heure de jeu, les caennais montrait enfin quelque chose, se créant une double action peu dangereuse pour le portier gardois à la 19e puis obligeant celui ci a un premier arrêt sur un coup franc de Jessy Pi à la 25e.. A la demi heure de jeu, Gallon devait sortir le grand jeu sur sa ligne sur une déviation involontaire de son coéquipier Azamoum, qui aurait pu dire à l'instar de Pelé et Gordon Banks à la coupe du monde 1970 "j'ai marqué un but...contre mon camp mais Gallon l'a arrêté". Un peu contre le cour du jeu, l'ESTAC ouvrait le score à la 35e par Dingomé et Caen avait du mal à réagir. Les normands le faisait par l'intermédiaire de Hervieu mais Gallon, sur la trajectoire du ballon, laissait finalement ce dernier sortir. Les joueurs de l'Aube s'imposent finalement 1/0 et possèdent 3 points d'avance sur Toulouse et 5 sur Clermont. Ils se déplacent ce soir à Niort pour ce qui aurait du être des retrouvailles entre nos deux gardiens gardois. Mais je prends le pari que Mathieu Michel sera dans les tribunes pour voir son pote. 



Commentaires