4 AMOUREUX DU NÎMES OLYMPIQUE DÉCRYPTENT LA FIN DE SAISON DU CLUB

Ils sont 4...4 amoureux de l'institution Nîmes Olympique. 4 passionnés qui ont forcément un peu accusé le coup après le match nul face à Strasbourg mais qui veulent encore croire au maintien des crocos. Ils sont 4...un supporter, un média local, un ancien joueur et un ancien dirigeant, à s'être assis autour d'une table virtuelle pour me parler de leur vision de la fin de la saison. Je pourrais presque écrire un livre tellement, ils en ont a raconter sur ce club qu'ils aiment tant...dans les bons comme dans les mauvais moment. Rencontre avec Cyril Roure, responsable des Némausus 2013, Cyrille Bibia qui s'est fait la voix du duo de la Team C&C (avec son compère Cédric Da Costa) sur les réseaux sociaux, Alain Espeisse et l'historique Jean Pierre Vaillant, véritable bible du NO.  

JS30: Après la contre performance face à Strasbourg, comment sentez vous l'équipe? 

JPV: Je suis perturbé par cette contre performance mais je veux retenir l'amélioration du jeu depuis le changement d'entraineur, même si je pensais que Jérôme (Arpinon) s'en sortirait avec l'amour qu'il a pour le club. Strasbourg m'a perturbé mais j'ai envie de garder le match à Lille en mémoire. Et puis il faut être 2 pour jouer au football. Strasbourg a été nul et on a pas pu développer notre jeu. 

CR: Je la sens très faible, ça va être compliqué. Et j'ai même peur de la place de barragiste. On est à l'abri de rien.

AE: Je la sens très fébrile et je sens que les jours a venir vont être très compliqués. 

CB: Je sens une équipe en difficulté. Un manque d'envie flagrant. J'ai peur pour la fin du championnat. J'ai l'impression qu'ils ont lâché. On a a pas vu grand chose sur els 3 derniers matchs. Y a pas la grinta, pas l'envie. 

JS30: Il reste 5 matchs (dans l'ordre Lens, Reims, Metz, Lyon et Rennes), vous les voyez comment ces 5 matchs?

CB: Ca va être compliqué jusqu'à la fin. Tout va dépendre de l'état d'esprit des joueurs. Si on perd à Lens, ça va être très dur. Mais on y croit car on est supporter.

AE: Vu les 5 clubs que tu me dis... Lens joue l'Europe, Rennes aussi. Lyon le titre et la Champions League. Le maintien semble improbable. Le problème c'est que tu joues avec la pétoche.

CR: Ca va être très difficile. A Nîmes, on a l'habitude de l'incertitude. On ne sait jamais comment ça va se passer. Vu la qualité contre Strasbourg, ça me fait peur. 

JPV: Moi, je vois le maintien du Nîmes Olympique. J'ai dit et je répète que Nîmes se maintiendra en Ligue1. A un moment ou un autre, on va retrouver cet esprit du club. Je suis optimiste. Je suis convaincu que barragiste ou pas, Nîmes peut s'en sortir. 

JS30: Est ce que vous imaginez que tout puisse se jouer à la 38e et dernière journée?

AE: Non, je pense que ça va se jouer avant. Ou Nantes ou nous serons dans le couscoussier.

CB: Oui carrément, je pense que c'est ce qui va se passer. La place de barragiste risque de se jouer à moins de 38 points. Le calendrier est compliqué pour tout le monde. Mais attention, il y a un Nantes/Montpellier lors de cette 38e journée. 

JPV: Ca peut se jouer lors de la dernière journée mais ce sera d'une façon favorable. 

CR: Ca se jouera avant pour moi...

JS30: Comment vivriez vous une relégation?

CR: Je la vivrais très mal. On avait tous les ingrédients pour se stabiliser. Les moyens n'ont pas été mis malgré les ventes du mercato de la première année en Ligue1. On a pas voulu mettre les moyens pour la Ligue1. 

JPV: Pour un type comme moi qui ait connu le club de la D1 au national, qui ait connu l'Europe, il faudrait vivre avec mais ce serait une déception car l'accession est difficile. Le but serait de revenir le plus tôt possible. Mais pour moi ce ne sera pas d'actualité. 

CB: Ca ne me poserait pas trop de problème et je m'explique. On galère quand même depuis deux ans. Le groupe n'est plus soudé. Il manque du sang nîmois. Je sens mal l'avenir avec Rani Assaf donc ça pourrait être un mal pour un bien. descendre en Ligue2, si le président veut faire le nécessaire, ça peut le faire. Un maintien serait fantastique mais si c'est pour galérer comme depuis deux ans. 

AE: Ca pourrait être bien pour les gens responsables de ce club. Mais si tu repars en Ligue2, il va falloir sortir le chéquier car on a pris du retard en matière de formation. 

JS30: Allez pour finir, un pronostic...A quelle place, voyez vous les crocos le soir de la 38e journée? 

JPV: Au plus mal barragiste, avec une chance sur deux d'être barragiste. Donc je dirai 17e ou 18e.

CR: Je ne souhaite pas la descente de mon club. Je vois un barrage contre Grenoble et ça va être compliqué. 

AE: Je souhaite barragiste ce qui serait un miracle. La confiance va être importante. Qui que ce soit de Ligue2, ce sera dangereux car le capital confiance sera chez eux. 

CB: J'espère barragiste mais pas plus. On s'en sortira si y a l'apport du public. Mais si le stade sonne creux, ce sera très difficile



Commentaires