GALLON EN MODE MUR

Ses partenaires troyens ne sont pas trompés...ils savent qu'ils lui doivent les trois points de cette victoire. Par ses arrêts décisifs sur des un contre un aux 72e et 86e minutes, le nîmois Gauthier Gallon a écoeuré des guingampais qui auront tout tenté pendant les vingt dernières minutes. Matthias Phaelton a du en faire des cauchemars, lui qui s'est présenté deux fois face au portier de l'ESTAC Troyes. Tout d'abord sur un face a face dans la surface de réparation, l'attaquant de l'en avant pensait avoir fait le plus dur en passant en revue la défense troyenne mais c'était sans compter sur le gardien gardois qui un peu a la Manuel Neuer, gagnait son duel. Et que dire 14 minutes plus tard quand sur un coup franc, le ballon revenait sur ce même Phaelton qui une deuxième fois trouvait Gallon sur sa route. Après 8 buts encaissés en deux matchs, l'ancien gardien du Nîmes Olympique et de l'US Orléans a juste été infranchissable, permettant à son équipe de préserver cette victoire sur la plus petite des marges et surtout de reprendre la tête de la Ligue2. Une prestation XXL de Gallon qui n'est pas passée inaperçue puisqu'il a été nommé dans l'équipe type du week-end.







Commentaires