LAURIE CARRETERO RETROUVE LE SUD

Le club de Plan de Cuques*, pensionnaire de Ligue Butagaz Énergie, a annoncé cette semaine que la gardienne nîmoise Laurie Carretero serait provençale la saison prochaine. Partie de sa ville natale après le dépôt de bilan du HBC Nîmes en 2016 pour Bourg de Péage, Brest et enfin Nantes la saison dernière, celle ci va retrouver le soleil du Sud. Elle m'a consacré quelques minutes pour me parler de son transfert.

JS30: Salut Laurie. Contente de rentrer dans le Sud? 

LC: Salut Ju. Oui très heureuse de retourner dans le sud. Après avoir quitté Nîmes, je suis montée à Bourg de péage ou j'y ai joué 3 ans. Et j'ai quitté le sud définitivement pour rejoindre la pointe de la Bretagne et ensuite Nantes. Donc oui très heureuse de rentrer même si j'ai pu découvrir de très belles régions 

JS30: Pourquoi Plan de Cuques? 

LC: C'est un club que j'avais visé dans mes futurs projets, c'est un club en devenir avec de bonnes valeurs et un effectif jeune avec plein d'envie. Après cette année à Nantes j'avais besoin de retrouver plaisir,  confiance et temps de jeu. 

JS30: Quels vont être tes objectifs avec le HBPC?

LC: J'ai envie d'apporter mon expérience et contribuer a aller le plus loin possible avec cette nouvelle équipe. Faire une bonne saison avec de bonnes performances tout en prenant du plaisir. 

JS30: Qu’est ce que tu vas garder de ton passage à Brest et Nantes?

LC: Brest a été pour moi un tremplin dans ma carrière, l'expérience des joueuses, le plus haut niveau en jouant une ligue des champions et en évoluant avec une équipe complète que ça soit du côté sportif ou humain. Nantes a été la continuité, malgré une saison un peu plus compliquée pour ma part au vue de mon statut, mais de belles expériences sportive et humaine

* club ou évolue la remoulinoise Clarisse Wild



Commentaires