RECRUES, DÉPARTS AU BHNM...PAR LE PRÉSIDENT MAESTRINI

Le marché des transferts dans le handball féminin bat son plein et le Bouillargues Handball Nîmes Métropole n'a pas échappé à la règle. Le club du Président Sylvain Maestrini a annoncé en fin de semaine dernière et en début de celle 4 arrivées, 3 départs, 2 retours et 1 promotion pour son club qui ne briguera pas de statut VAP, nécessaire à une éventuelle accession, cette saison pour cause de manque d'argent. "Le Covid et la réduction des subventions de Nîmes Métropole ne nous ont pas aidé. Si on signe avant juin le centre d'hébergement, on aura alors des fonds pour le demander mais pour l'instant ce n'est pas le cas. On a le médical, l'administratif, 7 contrats pro mais on manque clairement de sous. Sauf si un mécène arrive demain (rires)" me déclare le Président Maestrini avec qui je vais procéder à une revue d'effectif des nouvelles forces en présence. Ce sont donc 4 recrues qui ont rejoint le Gard, 2 arrivent de Mérignac en Ligue Butagaz Energie, Enola Grollier et Marion Lahcène, 1 était une adversaire ces deux dernières saison avec son club de Clermont Ferrand Léa Lacroix et enfin une rentre dans son Gard et représentera le futur (proche) du club Camille Denojean. Présentations présidentielle...

Enola Grollier, on a un contact sur la Gironde qui nous a dit que c'était un gros potentiel mais qu'elle était en manque de temps de jeu à Mérignac. Elle a joué en équipe de France de jeunes. C'est une joueuse qui peut jouer sur 2 postes de la base arrière avec un gros shoot. 

Marion Lahcène nous a été aussi recommandé par notre contact girondin. C'est une pivot expérimentée de D1 qui a déjà été élue meilleure pivot de D2. Elle aussi à un fort potentiel et avec son mètre 80 elle a un gabarit intéressant ce qui nous faisait défaut. 

Léa Lacroix vient pour rééquilibrer la base arrière sur laquelle on était un peu juste. Elle était à Bourg de Péage et est passée par Clermont. Elle a beaucoup d'expérience. C'est une fille que l'on suivait quand on l'a joué. 

Enfin Camille Denojean, joueuse gardoise de 17 ans avec elle aussi un grand gabarit (1m80). Elle sort du pole excellence de Toulouse. C'est une fille qui pourra vite jouer si on a besoin d'elle, et ce malgré son jeune âge. 

On va aussi pouvoir compter sur le retour en équipe 1 d'Axelle Bertrand dans les buts qui avait fait une grosse fin de saison avant son année sabbatique. Le rééquilibrage des contrats pro et le départ d'Andréa De La Torre nous a permis son retour. On pourra aussi compter, même si j'espère la voir fouler les parquets avant la fin de cette saison, de Johanna Lombardo qui a eu une reprise, après son opération des croisés, qui s'est mal passée. Elle s'inscrit avec nous la saison prochaine mais sans pression. Et enfin, la jeune Eva Giustinani, aperçue a quelques occasions cette saison, sera intégrée au groupe de l'équipe 1. 

Enfin pour être complet, Andréa notre exemplaire gardienne espagnole nous quitte donc comme je l'ai expliqué précédemment. Maïlys VanDeVoorde aussi. Ca fait un moment qu'elle y pensait...et je ne serai pas surpris qu'on la retrouve a faire du Running a un excellent niveau. Enfin, Eva Heintzmann nous quitte aussi. C'est une déception car on comptait sur elle mais elle a un projet professionnel qu'elle veut concrétiser. Ces 3 départs sont des crèves cœur car ce sont toutes 3 des filles extraordinaires. Ca fait un pincement au cœur.  



Commentaires